Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

5 trophées, 1 finale, 1 ½ finale : Gora Niang, le plus régulier des mi-lourds

S’il n’est pas le meilleur de sa génération, Gora Niang fait aujourd’hui partie des meilleurs lutteurs de la catégorie dite des poids moyens.

Déjà une enveloppe globale de 3.625.000 FCFA

Tout a commencé le 10 octobre 2021, à Iba Mar Diop, avec le gala de 3 millions de Diak’s. Gora Niang avait perdu en finale, devant Malick Sarr, rentrant avec 350.000 FCFA. Trois semaines plus tard, le samedi 30 octobre à Yène, au gala de 3 millions de Faata Production, il battait, en finale, Abdou Ndiaye  et gagnait 500.000 FCFA. Celui qu’on surnomme Tony Jr, en lutte avec frappe, remettra ça, le 14 novembre au stadium Iba Mar Diop, quand il s’imposait au gala de Diak’s (5 millions) en battant en finale Baboucar Tine pour rentrer avec un cachet de 750.000. Et, comme Iba Mar Diop semble être sa terre promise, il s’y imposera une nouvelle fois, le 28 novembre 2021, dans un autre gala de 5 millions de Diak’s. Ce jour-là, il avait battu Bass Ndongue en finale et gagné 750.000 FCA.

Mais, pour montrer qu’il ne s’intéresse pas seulement aux galas de Dakar, Tony Jr va effectuer deux sorties successives hors de la capitale. D’abord à Ndayane, le 6 janvier 2022, pour participer au gala de 5 millions de Yékini et Faata Production. Il perdra quand même en ½ finale  et se retrouvera avec 75.000. Deux jours après, il se rend à Ngoundiane où le même Yékini proposait 3 millions de nos francs, le 8 janvier 2022. Il bat en finale Amadou Sow  et empoche 450.000 FCFA.

Hier, 13 mars 2022, il a encore été plus fort que tous ses concurrents de la catégorie des poids moyens. Il s’impose donc en finale, devant Mbaye Diop, et gagne les 750.000 du million cinq cent mille qui leur était réservé, sur les 5 millions mis en jeu par le CNG.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...