Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

103 victoires et 4 défaites en 5 ans, invaincu en frappe : Franc, l’autre étoile des Parcelles

Plus connu sous le pseudo de Franc, Émile François Gomis, jeune lutteur néo-pensionnaire de l’écurie Jambars Wrestling Academy, est sur une voie royale pour espérer jouer un jour les premiers rôles dans l’arène.

Ces dernières saisons, Franc fait partie des plus grands espoirs de l’arène, en lutte avec comme sans frappe, au vu des résultats incroyables qu’il a pu avoir. Cerise sur le gâteau, le poulain de Papa Sow n’a pas encore enregistré de défaite en lutte avec frappe.

10 combats en 9 ans : 1,12 combat par an

Franc a disputé son tout premier combat en lutte avec frappe, le 29 décembre 2013, face à Guedj Bamboulane. Pour son dernier combat, il a croisé et battu Tyson 2 de l’écurie Tyshinger, le 19 juin 2021. C’est dire que Franc a fait jusqu’ici 9 ans dans l’arène, avec un total de 10 combats. Soit un ratio de 1,11 combat par saison.

10 combats, 10 victoires : Franc dépasse Balla, Eumeu, Gris Bordeaux, Tapha Guèye…

En alignant 10 victoires en 10 combats, le coéquipier de Papa Sow a réussi là où plusieurs ténors de la lutte ont échoué. L’ex Roi des arènes, Balla Gaye 2, par exemple, n’avait enchainé que six victoires avant de perdre son septième combat, le 12 mars 2006, contre Issa Pouye. Eumeu Sène avait perdu son tout premier combat, le 19 mars 1998, contre Mbodji Diagne. De son côté, Bombardier n’avait aligné que cinq victoires avant de perdre son sixième combat, contre Tyson 2, le 19 juillet 1998. Gris Bordeaux, lui, avait aligné trois victoires à ses débuts, sur Samba Diagne, Mbaye Diouf et Mbaye Dione avant d’être battu par Abdou Diouf, lors de son 4ème combat. Quant à Moustapha Guèye, il avait enchainé cinq victoires devant Doudou Diom, Daouda Dop, Birane Guèye, Mbaye Samb et Docteur Faye mais avait perdu son 6ème combat face à Balla Bèye 1.

Aucune saison blanche en 9 ans

Franc fait partie des très rares lutteurs, de son acabit, à n’avoir jamais connu de saison blanche. Même en 2019-2020 où c’était loin d’être évident au vu du contexte multiforme, l’enfant des Parcelles Assainies  avait quand même réussi à mettre le nguimb, le 8 mars 2020. Seulement une semaine avant que la mesure interdisant les rassemblements, et par conséquent toutes les activités sportives, ne soit prise par le Président Macky Sall.

Champion du Sénégal, de la CEDEAO et meilleur lutteur ANPS en une saison

La saison 2017-2018 est sûrement la plus faste de la carrière de Franc, jusqu’ici. En lutte traditionnelle sans frappe, il n’avait essuyé que deux défaites, devant Reug Reug, en dix galas de lutte. Il avait d’ailleurs gagné, au total, 8.550.000 FCFA pour les huit galas remportés. Aussi, Franc avait remporté doublement le Drapeau du chef de l’Etat, en 2018 à Kolda. D’abord avec l’équipe régionale de Dakar. Et c’était la première fois que la capitale sénégalaise remportait ce trophée si prestigieux, détrônant ainsi la région de Fatick qui l’avait toujours remporté jusqu’alors.

Toujours lors de cette année 2018, Franc avait gagné le tournoi de la CEDEAO, à Niamey. En individuel (120 kilos) comme en équipe avec la sélection nationale du Sénégal.

Pour tout couronner et terminer en apothéose une saison pas du tout comme les autres, Emile François Gomis était élu meilleur lutteur ANPS en lutte sans frappe avec 252 points, devant Reug Reug (145 points), Sélé Mélé (77 points), Cheikh Tidiane Niang (36 points) et Bébé Diène (24 points)

2017 – 2018 : 8 galas remportés, 2 défaites devant Reug Reug

Sur les 10 galas de lutte sans frappe auxquels il a participé en 2017 – 2018, Franc a remporté les 8 et perdu les 2. Et les 2 défaites lui ont été infligées par le même Reug Reug. Au total, il avait gagné 8.550.000 FCFA.

2018-2019 : 0 défaite en 6 grands tournois successifs

C’est à Niakhar, le samedi 22 décembre 2018, à l’occasion du gala d’un million de And Bou Yagg, qu’Emile François Gomis avait débuté sa saison 2018-2019, battant en finale Général Malika. Le lendemain, dimanche 23 décembre, à Diofior, il enlevait le gala doté du Sargal Yékini, dont la mise était de deux millions, après avoir dominé Nguel Dione en finale. Cinq mois plus tard, il renouera le nguimb, le 1er mai 2019, à Iba Mar Diop, dans un gala de trois millions de Diak’s. Et c’est Boy Faye qu’il va battre en finale. Pour terminer sa saison en toute beauté, Franc s’illustrait à Joal, le 17 août 2019, dans un autre gala de trois millions, organisé par Faata Productions de Yékini. Un gala qu’il va encore survoler en battant, en finale, Doudou Sané.

2019-2020 : 3 galas remportés et 1 défaite

En 2019-2020, à peine rentré des USA, il participe au gala de dix millions de Diak’s, le 29 décembre 2019, à l’Arène nationale. Franc parachevait une soirée d’ontologie en battant Cheikh Tidiane Niang, en finale, après avoir dominé de très grands champions tels Serigne Ndiaye 2, Pakala et Thiaka Faye. Et, le dimanche 12 janvier 2020, il avait encore raflé le gala de 5 millions des promoteurs de lutte avec frappe, après une finale gagnée devant Boy Faye.

Le samedi 18 janvier 2020 à Mbour, au gala de Faata Prod (3.000.000), il bat, en finale, Ada Dieng. Mais, le samedi 15 février 2020, à Niakhar, dans un autre gala de 3 millions de Faata Production, il perdait en ¼ de finale face à Serigne Ndiaye 2

2020-2021 : 3 galas remportés et 1 défaite

Samedi 27 mars 2021, à l’Arène nationale, Fallou Ndiaye mise 3.600.000 FCFA. En finale, Franc bat Mor Asta Sall et remporte 1300.000 FCFA. Le 28 mars 2021, à Gaal-gui, au gala de 3 millions de Diak’s, il perd en demi-finale face à Ibou Ndiaye et gagne 100.000 FCFA. Le samedi 3 avril 2021, à l’Arène nationale, Prince mobilise 3.6 millions. En finale, Franc bat Général Malika et gagne 1.300.000. Le 10 avril 2021, toujours à l’Arène nationale, Fallou Ndiaye revient avec une enveloppe de 4 millions. Franc s’impose en finale devant Libidor et remporte 1.500.000 FCFA.

2 galas, 2 trophées pour la saison en cours

Même si la saison 2021-2022 n’est pas encore terminée et qu’il n’est pas exclu qu’il remette le nguimb en lutte sans frappe, Franc a déjà remporté les 2 galas auxquels il a participé : le 3 octobre 2021 au stadium Iba Mar Diop lors du gala de 3 millions de Diak’s et le 19 février 2022 à Niakhar devant Sossokh, lors du gala de Faata Production.

22 galas remportés entre 2017 et 2022

Au total, donc, entre 2017 et 2022, Franc a remporté 22 galas de lutte sans frappe et perdu 4 fois. Et, si on considère qu’il faut disputer, en moyenne, 4 combats par gala remporté, Franc a eu 88 victoires lors de ces 22 galas. Et comme il a perdu 4 fois, mais en finale, en ½ finale ou en ¼ de finale, l’on peut dire que Franc a eu au moins 5 victoires pendant ces galas perdus.

Alors, Franc comptabilise quelque 103 victoires et exactement 4 défaites en 5 saisons. Respect mbeur !

Abou NDOUR

Palmarès Franc (lutte avec frappe)

10 combats, 10 victoires

Guedj Bamboulane (29 décembre 2013), Diarra 2 (1er mars 2015), Reumz (31 juillet 2015), Serigne Ndiaye 2 (13 mai 2016), Thiatou Yoff (25 décembre 2016), Ndiaga Doolé (5 avril 2017), Mbaye Tine 2 (23 juin 2018), Nguer (27 juillet 2019), Bébé Saloum (8 mars 2020), Tyson 2 (19 juin 2021)

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...