Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

66 victoires, 53 défaites et 1 nul : Gouye Gui et ses poulains respirent la forme

Disputer la bagatelle de 120 combats en cinq saisons, il faut bien le faire. Et c’est effectivement ce que l’école de lutte Mor Fadam a réussi. Mieux, Gouye Gui et ses coéquipiers ont eu un solde positif de 13 points.

55% de réussite ; 24 combats par saison

Il est vrai que le leader Gouye Gui et ses coéquipiers ne se plaignent pas du nombre de combats qu’ils disputent chaque saison. Il est tout aussi vérifié que les résultats ont suivi pendant les 5 dernières saisons. Sur les 120 combats, en effet, il y a eu 66 victoires. Ce qui leur fait un taux de performance de 55%. Aussi, 120 combats en 5 saisons c’est l’équivalent, en moyenne, de 24 combats par saison. Voilà un autre motif de satisfaction.

1 victoire, 1 défaite et 3 saisons blanches : Gouye Gui ne marche plus

Après une très piètre prestation devant Boy Niang 2, un Gouye Gui revanchard s’était repris de la meilleure des manières en poussant Siteu (29 Avril 2018) à l’erreur avant de le battre à l’usure. Malheureusement pour lui, l’enfant de Thiénaba va rester trois saisons sans lutter. Ce n’est que le 22 février 2022 qu’il renouera le nguimb. Et il se fera battre très facilement par Reug Reug, au beau milieu de l’Arène nationale.

1 victoire, 1 défaite et 3 saisons blanches en 5 saisons, il y a  certainement mieux à faire pour quelqu’un qui aspire à jouer les premiers rôles dans l’arène.

Abou NDOUR

Palmarès école Mor Fadam en 5 saisons

2017-2018 : 19 victoires et 10 défaites

2018-2019 : 15 victoires et 16 défaites

2019-2020 : 10 victoires, 14 défaites et 1 nul

2020-2021 : 3 victoires et 2 défaites

2021-2022 : 19 victoires et 11 défaites

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...