Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

22e édition Drapeau chef de l’Etat : Diourbel peut-elle faire mieux que Dakar et Thiès ?

Il est vrai que c’est vendredi 6 mai 2022 que démarre officiellement la compétition avec les combats dans l’enceinte. Mais il n’est certainement pas faux de dire qu’elle commence officieusement ce jeudi 5 mai, avec la visite médicale, la pesée et la constitution des différentes poules.

Diourbel : terre expérimentale de la compétition par équipe

Après le sacre de Fodé Sarr en 2009, à Louga, décision avait été prise par le CNG d’Alioune Sarr de changer de formule pour adopter la compétition par équipe. Et c’est à Diourbel, en 2011, qu’avait justement eu lieu la première édition avec la nouvelle formule. Onze ans après, le CNG de Bira Sène y revient pour organiser la 22e édition de ce rendez-vous national.

Seule Fatick s’est imposée plus d’une fois

Jusqu’ici, la région de Fatick est la seule à avoir réussi le quintuplé, qui plus est en s’imposant cinq fois de suite (2011, 2013, 2015, 2016 et 2017).

Après que la région de Dakar s’est imposée en 2018, à Kolda, elle a vite perdu le titre lors de l’édition suivante à Mbour, en 2019. La région de Thiès, qui lui avait alors succédé a, à son tour, laissé la couronne à Diourbel, à l’issue de la 21e édition à Kaolack. Alors, elle aura à cœur de remettre ça en s’offrant le doublé dans son fief et faire mieux que Dakar et Thiès.

Un pari pas impossible, mais invraisemblable

Mais vouloir est-il pouvoir, a fortiori quand on connait les conditions dans lesquelles l’équipe de Diourbel a été constituée, notamment avec les défections de Gandia Fama et Radiakhé et le forfait d’Abou Assef (86 kilos) à cause d’une grave brûlure ?

Elle aura fort à faire devant des équipes impressionnantes sur le papier comme Dakar et Kaolack, voire face à des sélections à surveiller telles Fatick et Thiès.

Abou NDOUR

Palmarès Drapeau du chef de l’État 

1984 à Dakar : Alioune Diouf

1985 à Dakar : Ibrahima Sarr alias Ibou Ndaffa

1986 à Dakar : Ibrahima Sarr alias Ibou Ndaffa

1987 à Dakar : Mor Wade alias Mor Fadam

1988 à Dakar : Ibou Diop

1996 à Fatick : Saliou Lô alias Zale Lô

2003 à Dakar : Cheikhou Diène

2004 à Fatick : Feu Mamalamine Sarr

2005 à Joal : Paul Maurice

2006 à Ziguinchor : Youssou Ndour

2007 à Kaolack : Ablaye Thiam alias Laye Ndiombor

2008 à St Louis : Aliou Faye alias Pakala

2009 à Louga : Fodé Sarr

Par équipes à partir de 2011

2011 à Diourbel : Fatick

2013 à Thiès : Fatick

2015 à Fatick : Fatick

2016 à Kaffrine : Fatick

2017 à Tamba : Fatick

2018 à Kolda : Dakar

2019 à Mbour : Thiès

2021 à Kaolack : Diourbel

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...