Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

44 entraineurs en formation de 1er degré à l’Arène nationale, pendant 72h

Après une première phase qui avait réuni soixante-quatorze (74) entraineurs d’écuries et écoles de lutte, la 2e phase de la formation a démarré à l’Arène nationale, mercredi 13 avril 2022, et se termine vendredi 15 avril. Cette fois, ils sont quarante-quatre (44) à passer le grade d’entraineur de 1er degré, avec comme formateur le Directeur technique national, Khalifa Sow.

Secrétaire général de l’Association Nationale des Entraineurs de Lutte du Sénégal (ANELS), Aliou Bâ, qui participe à la formation, en profite pour lancer un message fort. « J’en appelle à tous les entraineurs de tout faire pour passer la formation. En effet, la lutte est en train de se professionnaliser. Et, de plus en plus on n’acceptera que des entraineurs non formés soient sur le banc lors des combats. Aussi, pour montrer que la formation ne se limite pas seulement à Dakar, nous comptons nous déplacer dans les régions pour installer des cellules locales et faire profiter ces entraineurs de la formation. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...