Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Abdou Badji, ancien DTN de lutte : « inadmissible qu’un lutteur se blesse à une semaine d’un combat »

Lesarenestv.com a pris prétexte de la dernière blessure de Gora Sock, à une semaine de son combat contre Fils de Balla, pour faire intervenir de vrais connaisseurs sur le sujet. Ensemble, diagnostiquons le mal et tentons de lui trouver un ou des remède (s).

« Ce n’est pas normal »

« Les blessures d’avant-combat, j’en ai toujours parlé. Depuis les temps de Tapha Guèye, quand il se blessait contre Tyson. Ce n’est pas normal. Ce n’est pas bien pour la promotion de la lutte. Un promoteur ne peut pas mettre ses millions dans un combat, et qu’à une semaine de l’échéance, le lutteur se déclare blessé. »

« Un lutteur malade, ça peut se comprendre. Mais un lutteur blessé, ça ne se comprend point »

« Un lutteur malade, ça peut se comprendre. Mais un lutteur blessé, ça ne se comprend point. La préparation d’un combat obéit à des normes. Il y a ce qu’on appelle la préparation hivernale, avant la saison ; la préparation pendant la saison et la préparation de maintien après la saison. Tu ne verras jamais une équipe, à la veille d’un match, faire un deux-camps intense, par exemple. »

« Il faut que les gens respectent les règles de planification de l’entraînement »

« Il faut que les gens respectent les règles de planification de l’entraînement. Le lutteur doit bien savoir ce qu’il doit faire avant son combat. C’est à la direction technique du lutteur de planifier tout ça. C’est un planning bien défini jusqu’à la veille du combat. Donc, il est inadmissible qu’un lutteur se blesse à une semaine d’un combat. Ce n’est pas respecter et le promoteur, et son adversaire et le nombreux public. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...