Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ama Baldé vs Gris Bordeaux : tout ça pour ça ?

Le combat Ama Baldé vs Gris Bordeaux, qui était précédemment retenu pour le 5 mars 2023, pourrait se tenir le 7 janvier 2024. Mais que de rebondissements dans ce combat !

Ama se blesse, la date du 5 mars à l’eau

Le 6 janvier 2023, Ama Baldé, via son manager Abdou Bakhoum, déposait un certificat médical au CNG, avec une indisponibilité de 25 jours. En conséquence, son combat contre Gris Bordeaux ne se tiendra plus le 5 Mars.

Fass écrit au CNG pour libérer Gris

Sans perdre du temps, Fass saisit le CNG d’une correspondance, le 9 Janvier 2023, aux fins d’obtenir que son lutteur, Gris Bordeaux, soit libéré pour disputer un autre combat, en attendant qu’Ama se rétablisse. Mais le CNG lui répond que Gris est obligé d’attendre, pour respecter les délais. En effet, si trois mois ne s’épuisent pas entre le dépôt du certificat médical et celui du certificat de guérison, l’adversaire du lutteur blessé ne peut être libéré.

Ama guérit, Gris se blesse à son tour

Ama a déposé son certificat de guérison le lundi 10 Avril 2023 au CNG. Mais, pendant qu’on pensait à fixer une nouvelle date pour le combat, Gris Bordeaux se blesse à son tour.

Gris fonctionnel le 17 Juillet, le Promoteur demande le 1er Octobre pour le combat

À son tour, Gris Bordeaux déposa un certificat de guérison le 17 Juillet 2023, prouvant qu’il était redevenu fonctionnel. Et le Promoteur du combat, Ibrahima Diop, saute sur l’occasion pour demander la date du 1er Octobre 2023. Il adresse une lettre au CNG dans ce sens.

Gris au domicile du Promoteur qui se fâche et dément

Le jeudi 20 Juillet, Gris et son manager Khalifa Dia se rendent chez le Promoteur Ibrahima Diop, à Keur Massar. Et c’est pour obtenir que le Promoteur renvoie le combat en Décembre-Janvier.

Mais, quand votre serviteur a rendu compte de cette rencontre, le Promoteur cherche à le joindre pendant toute une journée. Au téléphone le lendemain, il confirme la rencontre mais nie être dans les dispositions pour repousser la date. C’est l’occasion pour Ibrahima Diop de confirmer avec force et conviction qu’il va organiser le 1er Octobre.

Fass écrit au CNG qui la convoque en réunion, avec le Promoteur

Pour obtenir que le combat ne se tienne pas en Octobre, Fass saisit le CNG d’une autre correspondance, avec arguments à l’appui, pour démontrer que le délai était trop peu pour lutter le 1er Octobre. Alors, le CNG convoque le manager de Gris ainsi que le Promoteur représenté par Fallou Ndiaye, lors de sa réunion du mercredi 9 Août 2023. Mais, les deux parties n’ayant pu trouver de solution, le CNG maintient la date du 1er Octobre. Néanmoins, le représentant du Promoteur et le manager de Gris reconnaissent que les discussions se poursuivent.

Fass ne bouge point de sa position, avec diplomatie

Officiellement ou officieusement, devant les micros ou hors antenne, d’une manière ou d’une autre, les responsables, bien qu’étant ouverts au dialogue, restent fermes quant à la tenue du combat le 1er Octobre. Le Président Abass Ndoye a même fait une sortie pour dire que si Gris luttait le 1er Octobre, ce ne serait pas sous les couleurs de l’écurie Fass. Cela veut dire ce que ça veut dire.

Le CNG maintient le 1er Octobre et menace, Fass place une autre lettre

À la Une du quotidien des arènes, Sunu Lamb, le 1er Vice-Président du CNG chargé de la lutte avec frappe confirme le 1er Octobre pour le combat Ama vs Gris. Mieux, Meissa Ndiaye explicite les sanctions qui seraient appliquées à Fass et son leader Gris Bordeaux.

Réunion sur la VDN : les trois camps trouvent une solution et décantent la situation

Le jeudi 24 Août 2023, sur la VDN, une réunion réunit les camps du Promoteur, des écuries Fass et Falaye Baldé ainsi que de bonnes volontés comme Bécaye Mbaye, Doudou Diagne Diécko. Enfin, le Promoteur, jadis contre tout report du combat, accepte d’organiser en Janvier 2024. Comme lui, le camp de Pikine cautionne la décision.

Lundi 28 Août : le CNG formalise et rend les armes

Dès l’instant que le Promoteur et les deux camps ont accepté de reporter le combat, il n’y a plus de suspens. Lundi 28 Août, en réunion avec les différents camps, le CNG formalise et officialise le renvoi, certainement en Janvier 2024. Alors, le combat Ama vs Gris pourrait se tenir le 7 janvier 2024.

Le CNG et le Promoteur y laissent des plumes

Mais alors, le monde de la lutte avait-il besoin de tout ce cirque pour arriver à la conclusion à laquelle s’attendait tout le monde ? Le Promoteur, qui avait défendu mordicus qu’il allait maintenir le 1er Octobre, ne devrait-il pas commencer par là où il a terminé ? En quittant une position si ferme pour devenir aussi soft, le CNG a prouvé que ses décisions n’étaient pas si intouchables et définitives qu’on le pensait. Si ce n’est pas la preuve d’une crise d’autorité du CNG, cela en a tout l’air.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le CNG et le Promoteur ont laissé des plumes dans ce bras de fer avec l’écurie Fass.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...