Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ama en sursis, Boy Niang indécis, Eumeu dans le flou : Pikine entre leurres et lueurs

C’est comme qui dirait que Pikine est devenu, par la force des choses, le centre névralgique de la lutte sénégalaise. En plus du fait que tous ses ténors ont gagné leurs derniers combats (Ama devant Papa Sow, Boy Niang devant Balla et Eumeu devant Bombardier), ce tiercé joue les grands rôles dans l’arène aujourd’hui. Même si c’est dans des contextes différents.

Ama Baldé, qui reste sur quatre ans sans combat, a vu ses duels avec Modou Lô et Gris Bordeaux renvoyés à cause de blessures. Aujourd’hui, il se dit qu’il va beaucoup mieux. Et qu’il pourrait déposer son certificat de guérison dans les semaines, jours ou heures à venir. On attend de voir. Et, si effectivement Seuleu bou ndaw dépose son certificat avant que Gaston Production ne régularise le combat Boy Niang vs Modou Lô, il va tout chambouler. Comme nous l’avons expliqué dans un récent papier.

Justement, ce combat royal refuse de connaitre son épilogue. En dépit de l’annonce d’un face-à-face entre Boy Niang et Modou Lô, dimanche 12 février 2023, à la TFM, les négociations se poursuivent encore pour finaliser le duel. Si El Hadj Mansour Mbaye a contribué à convaincre Boy Niang et son camp d’accepter le cachet de cen… millions proposé par Gaston Production, Pikine attend toujours son avance sur cachet. Et, selon nos dernières informations, le camp de Balla Gaye 2, auquel ladite structure devrait de l’argent, réclamerait son cachet avant que Boy Niang vs Modou Lô ne soit finalisé. C’est dire que le combat royal, pourtant tant attendu par tout un peuple, est loin d’être acté.

De son côté, Eumeu Sène doit en découdre avec Balla Gaye en fin de saison, pour le compte de Gaston Production. Seulement, des voix s’étaient élevées dans le camp du Lion de Guédiawaye pour dire que celui-ci ne luttera pas avant d’être totalement guéri. Eumeu Sène serait alors obligé d’attendre le temps qu’il faut pour espérer remettre le nguimb.

Comme quoi, tout se joue à Pikine actuellement. De la solution à ces nombreux problèmes dépend, en grande partie, le bon déroulement du reste de la saison.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...