Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ancien DTN de la lutte, Abdou Badji immortalisé à Thionk Essyl

Directeur Technique national pendant plus de vingt ans, Abdou Badji va être honoré par les jeunes de son village de Thionk Essyl.

Au Sénégal, en général, on a cette mauvaise habitude de n’honorer les figures emblématiques qu’après leur décès. Mais, à Thionk Essyl, les jeunes se sont regroupés et ont décidé d’honorer et d’immortaliser un des leurs, Abdou Badji. Plus gros village du Sénégal, Thionk Essyl (arrondissement de Tendouck, département de Bignona, région de Ziguinchor), au sud du pays, a vu naitre celui qui fut Directeur technique national de la lutte, pendant plus de vingt ans, de 1997 à 2019 quand il prit la décision de démissionner de son poste.

Vrai connaisseur de la lutte, Abdou Badji traine une expérience qui force le respect et l’admiration. Professeur de combats au CNEPS de Thiès de 1984 à 2015 et à l’INSEPS de Dakar de 1986 à 2017, il est aussi expert formateur CONFEJES / CEDEAO et Francophonie en lutte, de 1987 à nos jours.

C’est cet homme que les jeunes de son village, parmi lesquels des lutteurs et autres sportifs, comptent honorer, à travers un gala de lutte, du 11 au 18 décembre 2021, au stade municipal de Thionk Essyl.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...