Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Arène nationale : Pourquoi Modou Lô vs Ama devrait-il faire exception ?

Face à la presse, jeudi 6 janvier 2022, Luc Nicolaï a dit que l’Arène nationale ne peut contenir Modou Lô vs Ama, et qu’il sollicite de l’Etat l’ouverture du stade Léopold Senghor.

« Personnellement, je sais que l’Arène nationale ne peut pas contenir le combat ; les deux lutteurs le savent aussi. Maintenant, le dernier mot ne me revient pas. Je demande solennellement à l’Etat d’ouvrir le stade Léopold Sédar Senghor. C’est mon souhait », a dit Luc Nicolaï, jeudi dernier, face à la presse. Une déclaration qui va certainement faire débat.

Mais, si des combats Siteu vs Papa Sow, Tapha Tine vs Boy Niang 2 et autre Balla Gaye 2 vs Bombardier ont bien eu lieu à l’Arène nationale, pourquoi un Modou Lô vs Ama Baldé ne pourrait pas s’y tenir ? Pourquoi ledit combat, qu’on tiendrait sans débat à Demba Diop, qui fait pourtant cinq à six mille places de moins que l’Arène nationale (16.000 contre 22.000 places), ne pourrait pas avoir lieu à Pikine ?

Aussi, si l’Etat s’est permis de mettre trente-deux milliards dans la construction de ce joyau pour que des rendez-vous si attendus ne puissent pas s’y tenir, n’est-ce pas la preuve d’un cuisant échec de la politique sportive de l’Etat sénégalais ?

Peut-être faut-il plus se concentrer sur la faisabilité d’une bonne organisation du combat, à l’Arène nationale, plutôt que de chercher à faire ouvrir le stade Léopold Senghor. N’est-ce pas le promoteur des grands évènements ? Par ailleurs, si Luc Nicolaï parvient à remplir les 22.000 sièges de l’Arène nationale, avec les billets dont lui-même dit qu’ils seront très chers, il va sûrement se frotter les mains.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...