Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Assane Thiam de Diofior : « la vérité dans l’affaire Mamady Ndiaye-Doudou Sané »

Après que lesarenestv.com a relaté ce qui s’est passé, lundi 14 mars 2022, entre Mamady Ndiaye et Doudou Sané, dans un gala à Diofior, la réaction n’a pas tardé. Président de la Commission technique du CLG de lutte de Diofior, Assane Thiam a tenu à contacter la rédaction centrale afin d’apporter des précisions. « Quand il y a eu cette fameuse chute dite litigieuse, le juge central est allé, comme le dit le règlement, consulter ses deux assistants avant de prendre une décision. Alors, le chef de corps s’est autosaisi et s’est déplacé pour demander au juge central quelle était la décision. Alors que le juge lui a répondu que ses assistants n’avaient pas vu de chute, il leur a fait comprendre que Doudou Sané était bien tombé. Et que, en conséquence, il fallait donner la victoire à Mamady Ndiaye. Alors, quand l’arbitre a voulu rappeler ce dernier pour le désigner vainqueur, il a cru que c’était pour faire reprendre le combat. Il a d’ailleurs failli être déclaré forfait après trois sifflets de l’arbitre. Mais, quand il est effectivement revenu avant le 3e sifflet, on lui a donné la victoire. Seulement, quand il dit que ce sont les mêmes arbitres qui ont fait la même chose à Djilor, ce n’est pas la même zone pour qu’on ait les mêmes arbitres. Il s’est trompé. Aussi, je ne conseille pas à Mamady d’abandonner comme il a voulu le faire car il pourrait être lourdement sanctionné pour ce geste antisportif. »

Mais finalement, tout est bien qui finit bien. Car le lutteur a été déclaré vainqueur de Doudou Sané, a ensuite battu Sidy Touré en finale et est rentré avec ses cinq bœufs qui lui revenaient de droit dans ce gala organisé par l’association Linguir de Garage. La mise totale était de 12 bœufs et 100.000 FCFA.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...