Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Avec 17 millions, Diak’s fait beaucoup mieux que lors de la défunte saison

Le promoteur Mamadou Diakhaté alias Diak’s a déjà sorti dix-sept millions comme mises, plus que lors de la saison 2020-2021.

9,5 millions en 2020-2021, en 4 journées

En 2020-2021, même avec la Covid-19 et une saison beaucoup plus courte que d’habitude, Diak’s a pu organiser trois journées à Dakar, au terrain Gaal-Gui : le 21 mars 2021 (2.5 millions), le 28 mars (3 millions) et le 11 avril (3 millions). Si on y ajoute le million qu’il avait mis à Bayakh, en juillet, cela fait, au total, neuf millions cinq cent mille francs (9.500.000 FCFA).

Déjà 17 millions en 5 journées

Cette saison en cours, le Golden Boy de la lutte sans frappe est incontestablement le Roi de la capitale. En effet, Diak’s a déjà organisé cinq fois à Dakar, et injecté un pactole de 17 millions. Toutes les quatre journées ont eu lieu au stadium Iba Mar Diop : dimanche 3 octobre 2021 (3 millions), dimanche 10 octobre (3 millions), 14 novembre 2021 (5 millions) et dimanche 28 novembre 2021 (5 millions). Entre-temps, il est allé à Adrien Senghor, le dimanche 21 novembre 2021, avec une mise d’un million.

Vers l’apothéose le 2 janvier : 10 millions de francs en jeu

Le Golden Boy de la lutte sans frappe se dirige vers sa 6e journée de la saison, en lutte sans frappe. Et ce sera un gala pas comme les autres. Le 2 janviers 2022, en effet, le patron de Diak’s Wrestling Productions met en jeu la bagatelle de dix millions de nos francs, au stadium Iba Mar Diop. Ce gala, qui est très attendu par les amateurs, sera organisé pour honorer le ministre Dr Cheikh Kanté. Pout y assister, les amateurs devront casquer cinq mille pour les tribunes contre dix mille pour la loge.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...