Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Bafa Guèye, coach national adjoint : « Balla a 80% de chances de Battre Gris si… »

Coach de la région de Fatick depuis plusieurs années maintenant, Bafa Guèye est devenu l’adjoint d’Ambroise Sarr à la tête de l’équipe nationale de lutte sans frappe. C’est ce St Louisien d’origine qui analyse le duel du 7 août 2022, entre Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux.

« Le problème de Gris Bordeaux »

« Gris est un faux attaquant. Il ne prend presque jamais d’initiative pour attaquer, faire un deub sol ou autre. Il donne des coups et avance lentement mais sûrement. Il a peur de la défaite. Il fait trop de calculs. C’est ce qui lui a valu d’ailleurs ses nombreuses défaites par décision et autres. C’est cela son problème. »

« Ma conviction est que »

« Balla, par contre, est un attaquant. Il n’attend pas. J’ai entendu le staff de Gris Bordeaux dire que celui-ci va aller trouver Balla où qu’il puisse être. J’en doute. Ma conviction est que si les deux lutteurs ne se rencontrent pas, c’est plutôt Balla qui va attaquer. »

« Un combat assez rapide en cas d’accrochage »

« Gris et Balla ont déjà disputé toute sorte de combat. Et l’on ne peut sortir du cadre purement sportif. C’est en exploitant les erreurs de son adversaire qu’on arrive à gagner. Mais s’il y a effectivement combat et accrochage, ce sera un combat assez rapide. »

« Si Gris attend Balla, il peut le regretter »

« Comme dans chaque combat, chacun a ses forces et faiblesses. Gris a un avantage qui est la bagarre. Il doit alors miser sur la frappe et rester sur ses appuis. C’est dans la bagarre qu’il peut trouver une ouverture, déséquilibrer Balla et espérer le battre. L’on ne bat jamais Balla Gaye 2 si on a peur de lui. Mais tant qu’il reste sur place à attendre Balla, il peut le regretter si effectivement ce dernier initie une attaque. »

« Le point faible de Gris »

« Le point faible de Gris Bordeaux, c’est qu’il est déséquilibré chaque fois qu’il recule. Attention au recul de sa part. Il ne sait pas reculer. »

« La force et la faiblesse de Balla, c’est… »

« Le point fort de Balla, on le sait, c’est la lutte pure et dure. Il doit essayer d’abréger le combat autant que possible. Sa principale faiblesse, c’est d’être attentiste. S’il se permet d’attendre Gris et que ce dernier vienne le trouver en déclenchant la bagarre, il va avoir des problèmes. »

« Si Gris n’assure pas, il pourrait avoir un problème avec Fass »

« Ils jouent tous deux leur avenir dans l’arène. Depuis que Gris est intronisé 3e Tigre de Fass, ça n’a pas trop marché pour lui. Ce qu’on voyait avec Tapha Guèye, qui alliait hargne et technique, avec des victoires de prestige au bout, on ne le voit plus. Pourquoi ? On se pose des questions. Gris Bordeaux a raté des sorties très importantes pour lui et sa carrière. Alors, de ce combat dépend en grande partie la suite de sa carrière. S’il n’assure pas, il pourrait avoir un problème avec Fass. »

« Pourquoi Balla doit obligatoirement gagner »

« Depuis que Balla est revenu très en forme de l’INSEP de Paris, et après sa belle victoire devant Modou Lô, ça ne marche plus tellement pour lui. On comprend que le sport, c’est des hauts et des bas. C’est vrai. Mais Balla doit obligatoirement retrouver son aura et sa popularité. Lui aussi doit assurer. Voilà les ingrédients d’un combat très difficile et complexe. Nombreux sont les jeunes qui guettent la moindre erreur de Balla pour le défier. Et s’il perd ce combat, justement, il va donner plus de courage à ces jeunes. Il doit donc gagner avec la manière. »

« J’ai peur de la position 4 appuis »

« Si tous les deux présentent une forme idéale le jour-J, Balla a 80% de chances de battre Gris. Mais j’insiste sur la forme et la préparation car cela fait longtemps qu’on ne les a pas vus au travail. Aussi, j’ai peur de la position 4 appuis. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...