Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Balla et Boy Niang 2 : 2 adversaires que tout ou presque oppose

Balla Gaye 2 et Boy Niang 2, qui s’affrontent le 1er janvier 2023, à l’Arène nationale, pour le compte de Gaston Production, ont des trajectoires parallèles. Ou presque. La preuve par les chiffres.

Balla dans la 3e étape de sa carrière, Boy Niang dans la 2e étape

Après avoir croisé des lutteurs de sa génération comme Tapha Tine ou Modou Lô, Balla Gaye 2 s’est mesuré à des aînés tels Tapha Guèye, Tyson, Yékini ou Baboye. À présent, il entame la 3e phase de sa carrière en croisant ses jeunes frères : et Boy Niang est le premier sur la liste. Lui qui, après avoir fait table rase dans sa catégorie, a entamé la 2e phase par Lac 2, Tapha Tine et Balla aujourd’hui.

Balla a croisé 5 Rois des arènes, Boy Niang aucun

Le fils de Double Less a déjà croisé le chemin de cinq lutteurs qui ont été ou sont Rois des arènes. Il s’agit de Tyson, Yékini, Bombardier, Eumeu Sène et Modou Lô. Ce qui n’est pas encore le cas pour Boy Niang 2.

Balla Roi des arènes, Boy Niang pas encore

Le Lion de Guédiawaye est devenu Roi des arènes à la faveur de sa victoire sur Yékini, le 22 avril 2012. Il a ensuite battu Tapha Tine en tant que Roi des arènes (2 juin 2013). Le Pikinois, lui, n’a pas encore hérité de la couronne.

Balla meilleur lutteur ANPS (2012-2013), Boy Niang pas encore

Le premier vainqueur du trophée de meilleur lutteur d’une saison de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS) s’appelle Balla Gaye 2. C’était en 2012-2013. Titre que Boy Niang n’a pas encore gagné.

Balla terrasse 4 icônes de la lutte, Boy Niang aucune pour le moment

Des icônes de la lutte sénégalaise, Balla Gaye 2 en a battu quatre : Tyson, Yékini, Tapha Guèye et Modou Lô. En revanche, bien qu’ayant eu le dernier mot sur des adversaires de tailles tels Mandione, Garga Mbossé, Gouye gui et Sa Thiès, Boy Niang n’a pas encore épinglé une icône de la lutte sénégalaise.

Balla donne leur 1ère défaite à 5 lutteurs, Boy Niang attend toujours

Bathie Sèras, Mame Goor Diouf, Coly Faye, Modou Lô et Yékini ont tous enregistré leur première défaite devant Balla Gaye 2. Boy Niang n’a pas encore connu cette prouesse, même si on cite Mbiss et Brise de mer, des lutteurs alors anonymes, comme ayant perdu pour la première fois devant Thiapatioly.

27 contre 17 : une différence de 10 combats

Balla Gaye 2 a déjà disputé 27 combats (22 victoires et 5 défaites). De son côté, Boy Niang 2 en est à 17 (13 victoires et 4 défaites), soit une différence de 10 combats entrte les deux acteurs du 1er janvier 2023.

Présence dans l’arène : 3 ans de différence

Balla Gaye 2 a débuté sa carrière le 2 janvier 2005, par une victoire sur Samba Laobé. Boy Niang a débuté en 2008 par une victoire aux dépens de Modou Diouf.

Balla débute à Demba Diop, Boy Niang à Tivaouane

Si le Lion de Guédiawaye a démarré sa riche carrière à Demba Diop, à Dakar, Boy Niang est allé jusqu’à Tivaouane, dans la région de Thiès, pour disputer son premier combat dans l’arène.

44 combats, un seul adversaire commun

Si on fait l’addition des 27 combats de Balla avec les 17 de Boy Niang 2, les deux lutteurs ont disputé, au total, 44 combats. Pourtant, Tapha Tine est leur seul adversaire commun. Balla l’a battu le 2 juin 2013. Mais Makh Ci Rip a épinglé Boy Niang le 19 décembre 2021.

Exception : tous les deux ont remporté leurs 6 1ers combats

Avant de perdre son 7e combat, contre Issa Pouye (12 mars 2006), Balla Gaye a aligné 6 victoires devant Samba Laobé (2 janvier 2005), Dame Kandji (16 janvier 2005), Papa Sow (5 février 2005), Boulon (17 avril 2005), Mame Goor Diouf (19 juin 2005) et Saloum Saloum (10 juillet 2005).

Comme lui, Boy Niang a successivement battu Modou Diouf (2008), Batista (28 février 2009), Akon (1er mai 2009), Mbiss (21 juin 2009), Brise-de-Mer (20 décembre 2009) et Pape Sène (24 juillet 2010), avant de perdre face à Amanekh (27 février 2011).

Qui disait encore que c’est l’exception qui confirmait la règle ?

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...