Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Balla Gaye 2 de retour de la France : « L’erreur que j’ai commise… »

Dans une vidéo parue dans le site Gastonproduction.com, Balla Gaye 2, qui rentre fraichement de la France, évoque sa maladie, son combat contra Boy Niang 2, entre autres sujets évoqués.

« Satisfait des médecins »

« Effectivement, j’étais allé faire des traitements. On le sait, on ne peut rien faire quand on est malade. Je rends grâce à Dieu. Je suis satisfait des médecins qui m’avaient en charge. Je remercie aussi mon staff, un très bon staff qu’on m’envie, et qui fait correctement son travail. »

« Si j’ai des choses à dire… »

« Un certificat médical, on ne le met pas sur la place publique. Si j’ai des choses à dire, je les dirai au promoteur Gaston, en relation avec mon staff. »

« Je demande pardon à mon staff, mes fans et supporters »

« L’erreur que j’ai commise, c’est de n’avoir pas avisé et d’avoir pris la décision de lutter avec tous les risques que cela comportait. Je demande pardon à mon staff, mes fans et supporters. Je vais tenter d’effacer cette faute en les rendant heureux dans le futur, inch Allah. »

« Boy Niang et moi allons forcément lutter »

« Je suis blessé, comme l’est Boy Niang 2 d’ailleurs. On l’a vu avec ses deux doigts bandés. Mon staff et moi n’avons jamais dit que nous allons croiser tel lutteur et pas tel autre. Nous avons signé un contrat et, forcément, je vais le croiser. Quand j’aurai fini de me traiter, je dirai à mon père Gaston que je suis à sa disposition pour l’adversaire qu’il compte me proposer. »

« Tout est risque dans la vie »

« Sur la question de savoir si j’ai pris un risque en signant à la fois quatre contrats, je dirai que tout est risque dans la vie. Il m’est arrivé d’intégrer un Claf et de m’en sortir avec trois victoires. Ensuite, j’ai enchainé les victoires jusqu’à devenir Roi des arènes. Donc, il n’y a pas péril en la demeure. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...