Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Bilan du DCE de la région de Kaffrine : un préfinancement de 500.000, en attendant la Mairie

Quelque deux semaines après la fin de la 24ème édition du Tournoi doté du Drapeau du chef de l’Etat, tenue à Mbour du 9 au 12 Mai 2024, Nous initions les bilans des régions, comme nous l’avons fait avec le CNG, au niveau national.

Président du CRG de Kaffrine, Moussa Ndaw nous dresse ici les bilans financier et sportif.

« La Mairie s’est engagée pour 500.000 ; nous avons trouvé le préfinancement »

« La Mairie de Kaffrine s’était engagée à nous donner une enveloppe de 500.000 FCFA. En attendant de recevoir effectivement ladite somme, nous avons trouvé un préfinancement avec le 1er adjoint au Maire. Qui est un Pharmacien et avec qui j’entretiens de bons rapports. »

« Le Conseil départemental s’engage, le Trésor ne répond pas »

« Le Conseil départemental de Kaffrine avait fait un engagement, sans préciser la somme à nous allouer. Ils ont appelé au Trésor devant moi. Mais on attend toujours. L’espoir est quand même permis car la volonté y est. »

« Un appui global de 150.000 FCFA »

« En plus de ces 500.000 et de la participation du CNG, nous n’avons pu compter que sur l’appui de Baye Cheikh Gaye, responsable politique, à hauteur de 100.000 FCFA. Aussi, le Maire de Boulèle, dans le département de Kaffrine, nous a remis 50.000 FCFA. La région de Kaffrine compte pourtant quatre Départements. Si chaque Conseil départemental avait fait un geste, peut-être que nous n’aurions pas eu de problème. »

« Comme récompense, nous avons eu 500.000 dont 75% pour le lutteur vainqueur »

« Concernant la compétition elle-même, je me félicite que nous ayons présenté des équipes complètes, aussi bien au niveau des Séniors que de la petite catégorie. En individuel, nous avons gagné la médaille d’or chez les poids lourds, avec Cheikh Diagne. Il a eu 500.000 FCFA. Lui-même est rentré avec les 75% et les 25% restants sont revenus au staff. C’est dire que tous les autres lutteurs devraient rentrer les mains vides, excepté les 15.000 alloués par le CNG à chaque lutteur comme prime de participation. Mais nous nous sommes arrangés pour leur trouver quelque chose. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...