Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

CAKPO, capitaine béninois au Tournoi international de Cotonou : « soit on gagne, soit on apprend »

L’Agence Evénementielle du Sahel et la Fédération béninoise de lutte organisent, depuis samedi 1er octobre 2022, la première édition de la Coupe de lutte traditionnelle dénommée La Coupe de Son excellence Monsieur l’Ambassadeur du Niger près le Bénin. CAKPO Amoussou Nicolas dit « Ewlizo » affiche une sérénité à la veille du tournoi.

Capitaine de l’équipe nationale du Bénin de lutte, CAKPO Amoussou Nicolas, plus connu sous le sobriquet « Ewlizo » dit avoir un  moral en acier à la veille de cette grande compétition internationale de lutte traditionnelle. Du haut de son 1m87 de taille, il pense que  quelque chose est possible du côté des lutteurs du Bénin : « Le Niger est un très grand pays de lutte. Mais le Bénin aussi n’est pas des moindres. Nous sommes conscients que nous avons un retard criard mais nous grandissons déjà ».

Quart de finaliste au TOLAC et au récent championnat d’Afrique de lutte, le natif de Savalou a reconnu que des avancées sont perceptibles au niveau de la discipline lutte au Bénin depuis peu : « Je remercie très sincèrement le Comité exécutif de la Fédération béninoise de lutte qui se bat pour rehausser l’image de la lutte au pays. Je remercie aussi l’Ambassadeur du Niger près le Bénin qui a accepté d’accompagner l’initiative. De toute l’histoire de la lutte au Bénin, c’est la première fois qu’on entend parler d’une compétition du genre. Nous, lutteurs, en avons vraiment besoin ».

CAKPO Amoussou Nicolas lance un appel au public sportif béninois : « J’invite tout le public sportif béninois en général et tous nos fans en particulier à faire massivement le déplacement au Théâtre de verdure du hall des arts à Cotonou, au Bénin, les 1er et 2 octobre 2022 à partir de 16h30 ».

Gilles BIGUEZOTON (Correspondance particulière)

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...