Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Camp d’entraînement du 19 au 29 Février : comment le Bénin prépare ses compétitions internationales

Le Comité exécutif de la Fédération béninoise de Lutte entend faire bonne figure à travers ses lutteurs aux prochaines compétitions internationales. Ainsi, il a initié un camp de formation et de perfectionnement au profit de ses lutteurs.

Démarré depuis lundi 19 février dernier, ce camp est dirigé par l’expert français de l’Union Mondiale de Lutte (UWW), Christian Lazare Danga. L’objectif, à en croire le Président de la Fébélutte, Yves Adihunkpéto Azifan, est d’« aguerrir les lutteurs et lutteuses de la sélection nationale pour les prochaines compétitions ». Parlant des prochaines compétitions, celle qui pointe à l’horizon est la treizième édition des Jeux Africains à Accra, au Ghana. Suivront par la suite les Championnats d’Afrique et le tournoi qualificatif des Jeux Olympiques Paris 2024 à Alexandrie, en Égypte. Pour le Directeur technique de l’Union des Fédérations Francophones de Lutte, « la Fédération béninoise de Lutte est en train de faire des efforts qui méritent d’être encouragés. L’Etat béninois, s’il veut espérer des médailles, doit soutenir cette Fédération et mettre à sa disposition des moyens adéquats. L’espoir est permis car j’ai vu des lutteurs volontaires et engagés ».

Ledit camp s’achève le 29 Février 2024 et la délégation prendra la direction du Ghana le 6 Mars 2024.

Depuis Cotonou, la correspondance de Gilles Biguézoton

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...