Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Ces 4 erreurs qui pouvaient perdre Eumeu Sène

Il a certes remporté son duel face à Bombardier, dimanche 27 mars 2022, à l’Arène nationale. Mais Eumeu Sène n’est pas irréprochable dans sa préparation. Il aurait perdu qu’il aurait essuyé bien de critiques car ce ne sont pas les erreurs qui ont manqué dans son camp.

Un retard de plus de 50 minutes par rapport à son heure d’arrivée

Alors qu’il était convoqué à 17h00 au plus tard, Eumeu ne s’est présenté à l’Arène nationale qu’à 18h05, soit un retard de 65 minutes, compte non tenu de l’heure d’arrivée à la porte, qui est pris en compte par le CNG. Si on enlève le battement de 15mn, il pourrait perdre au moins 500.000 FCFA de son reliquat au CNG

Chorégraphie escamotée

Ce retard sur son heure d’arrivée n’était pas sans conséquences. Pendant qu’Eumeu Sène faisait sa chorégraphie, en effet, Ama bou Malika et Thiatou Walo disputaient leur combat. Alors que, après eux, il ne restait plus que le combat d’exhibition entre Ouzin Keita et Pawlish pour siffler le combat-leader du jour. Eumeu était obligé d’écourter sa chorégraphie.

Défaut d’échauffement

Et comme il faut du temps entre la chorégraphie et le combat, il ne restait que très peu de temps à Eumeu Sène pour faire son échauffement. Pendant ce temps, son adversaire, qui est arrivé à l’Arène nationale bien avant lui, à 16h42, avait presque fini son échauffement. Comment Eumeu a-t-il pu cette erreur de débutant ?

Mille et un préparateurs mystiques

Le grand frère Pape Ngom, le coéquipier Sa Bokhal, le technicien Abib Ndiaye, le coach Djigo, tous étaient là pendant la préparation mystique, chacun s’occupant d’un tel ou d’un tel autre aspect. Finalement, les préparateurs mystiques d’Eumeu ne se comptaient plus. Tellement ils étaient nombreux. Cela montre aussi qu’il y avait mieux à faire dans la préparation du leader de Tyshinger.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...