Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Compétitions individuelles, ce samedi : Dibocor Sagne pour un quadruplé, Ngor Niakh vise le triplé

C’est ce samedi 7 mai 2022, 2e jour du Drapeau du chef de l’Etat, que démarrent les compétitions par catégorie de poids. Et des lutteurs pourraient entrer davantage dans l’histoire en battant des records.

Absents de Diourbel, Ordinateur et Général Malika ouvrent leur succession

Dans leur catégorie respective de 100 et 120 kilos, Ordinateur et Général Malika avaient réussi à s’imposer aussi bien à Mbour (2019) qu’à Kaolack (2021). Malheureusement pour eux, ils ne pourront pas se succéder à eux-mêmes en remportant une 3e médaille d’or individuelle parce qu’absents des listes.

Dibocor Sagne vise un quadruplé fou

On ne parle peut-être pas beaucoup de lui. Mais l’enfant de Boyard Ndiodiome, terre de champions comme Boucar, Gabou Ndour et autres, a réussi ce qu’aucun autre lutteur a réussi avant lui. En effet, Dibocor Sagne a gagné la médaille d’or individuelle lors des trois dernières compétitions (Kolda 2018, Mbour 2019 et Kaolack 2021). Il aura alors à cœur de s’imposer une 4e fois et entrer davantage dans l’histoire.

Ngor Niakh, candidat à un triplé

Comme Ordinateur et Général Malika, Ngor Niakh s’est imposé dans sa catégorie (76 kilos) lors des deux dernières éditions. Alors, il voudra remporter une 3e médaille d’or individuelle et faire comme Dibocor Sagne.

Alioune Mbengue pour remettre ça

A Kaolack, c’est bien Alioune Mbengue (St Louis) qui s’était imposé dans la catégorie des 66 kilos, en battant Mbar Diouf (Kaffrine) en finale. Cette année encore, il est venu défendre les couleurs de la même sélection de St Louis. Et voudra s’offrir un doublé.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...