Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Contre B52 : la chute controversée de Balla et l’équation Sitor

La prestation de Sitor, lors du combat Balla Gaye 2 vs Bombardier, samedi 1er janvier 2022, fait débat. Et les arenes.tv tente d’en savoir plus.

« Il y a bel eu chute de Balla Gaye 2 lors de la première action. C’est indéniable. Et c’est le règlement qui le dit de façon claire et nette », nous explique un technicien de la lutte. Alors, nous avons tenté d’en savoir un peu plus. Il se dit que le combat se déroule dans l’aire de combat dite surface centrale, dont le diamètre est de 25 à 30 mètres. « Si les deux lutteurs sont à l’intérieur de cette surface et qu’un lutteur amorce une action sans interruption, la chute est valable quel que soit l’endroit, même si elle a lieu dans la zone dite de protection », dit le règlement. Cela est valable dans toutes les formes de lutte.

Mais, il peut arriver qu’un des lutteurs ait ses deux pieds dans la zone dite de passivité, c’est-à-dire celle comprise entre les deux sacs de délimitation. Si, au même moment, son adversaire a les deux pieds dans la zone de lutte, mais qu’il vienne trouver son vis-à-vis avec un pied ou deux, il n’y a pas d’action valable.

Et si Eumeu Sène vs Gris Bordeaux faisait jurisprudence ?

Ce qui s’est passé le 1er janvier 2022, entre Balla Gaye 2 et Bombardier ressemble, à bien des égards, à ce qui s’était passé entre Gris Bordeaux et Eumeu Sène, le 6 mars 2011, au stade Demba Diop. Ce jour-là, la chute avait bel et bien eu lieu dans la zone de protection car le 3e Tigre de Fass était même tombé sur un panneau de publicité. Mais la chute avait quand même été validée, pour Eumeu Sène.

Il est vrai, cependant, que comparaison pour comparaison, il n’y avait pas, dans ce combat-là, les deuxièmes sacs de délimitation qui permettent de reconnaitre clairement la zone de passivité.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...