Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Coupe de l’Ambassadeur du Niger près le Bénin: De grands lutteurs nigériens à Cotonou

????????????????????????????????????

L’Agence Événementielle du Sahel (AES) et la Fédération Béninoise de Luttes (FÉBÉLUTTE) organisent, les 17 et 18 septembre 2022 au théâtre de verdure du hall des arts à Cotonou, la première édition du tournoi de lutte africaine dénommée « la Coupe de son excellence Monsieur l’ambassadeur du Niger près le Bénin ». Un événement sportif inédit qui se propose de réunir les meilleurs lutteurs du Niger et du Bénin.

Pour les organisateurs, les objectifs visés à travers ce tournoi sont l’unité, la cohésion et la fraternité entre les peuples du Bénin et du Niger.

Cette première édition connaîtra la participation de grands lutteurs nigériens et béninois. Il s’agit de :

  • Aibo Hassane (vice-champion du Sabre national en 2022),
  • Saley Daouda (vainqueur de la Coupe du Président de la République du Niger)
  • Mansour Issa (vainqueur de la Coupe de l’ambassadeur du Niger en Côte d’Ivoire et plusieurs fois champion dans sa catégorie au TOLAC),
  • Yacouba Adamou (vainqueur du Sabre National en 2014).

Pour ce challenge qui se déroulera à Cotonou, les meilleurs lutteurs du Bénin seront à ce grand rendez-vous pour en découdre avec leurs adversaires du Niger. Nous pouvons citer :

  • DADE Z. Aboudou Djalilou (champion du Bénin dans la catégorie des moins de 100 kg)
  • ZIKA Adamou (vice-champion du Bénin dans la catégorie des moins de 100 kg)
  • CAKPO A. Nicolas « Ewlizo » (quart-de-finaliste au dernier championnat d’Afrique)
  • ISSA Fousséni (plusieurs fois champion de sa catégorie au Ghana)

Son excellence Monsieur l’ambassadeur Abou Sidi, grand amoureux de la lutte, a laissé entendre que « la lutte est un vecteur de cohésion et de paix. C’est donc à juste titre que je parraine cette compétition qui va réunir un grand nombre de participants ici à Cotonou ».

Au niveau local, la préparation se poursuit également et le Bénin ne pense pas jouer les derniers rôles selon le patron de la discipline lutte au Bénin, Yves Adihunkpéto Azifan. « Notre objectif est d’offrir aux lutteurs béninois beaucoup de compétitions afin de les rendre très compétitifs », a-t-il expliqué.

 

Ce tournoi de lutte traditionnelle, qui va s’apparenter au « Sabre du Niger », intervient comme un test grandeur nature pour apprécier le niveau réel des meilleurs lutteurs béninois afin de mieux les préparer pour les compétitions et tournois internationaux à venir.

Pour l’heure, le Comité d’organisation s’affaire pour offrir une agréable fête aux amoureux de la lutte traditionnelle du Bénin, du Niger et des pays environnants.

Gilles BIGUEZOTON

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...