Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

DCE 2022 : ces 4 changements majeurs attendus à Diourbel

L’édition 2022 à Diourbel, du 6 au 8 mai, va servir de prétexte au CNG pour expérimenter quatre changements majeurs dans l’organisation de ce rendez-vous national.

Retour de la compétition open

Le format de la compétition par équipe n’agrée pas tout le monde. Et nombreux sont ceux qui ont tenu à le dire de vive voix. Mais ils ont une véritable raison de se calmer car la compétition en open va refaire jour. En effet, tous les lutteurs de 85 kilos et plus seront mis ensemble pour chercher à déterminer le champion du Sénégal de 86 kilos et plus.

Les délégations vont trouver leur propre hébergement

Jusqu’à la 21e édition à Kaolack, c’est le CNG qui s’occupait de l’hébergement de toutes les délégations des différentes régions. Mais à Diourbel, il reviendra à chaque région de se trouver son propre logement, le CNG ne s’occupant que de leur remettre leurs indemnités. Elles vont donc certainement faire des missions avancées pour se trouver des logements décents afin de mettre les athlètes dans des conditions optimales de performance.

La catégorie des 120 kilos largement élargie

Les lutteurs qui ont été éliminés dans cette catégorie par excès de poids sont légion. Ce fut encore le cas lors de l’édition 2021, à Kaolack, pour Thiacka Faye. Dorénavant, on ne fixe plus de poids limite pour les lutteurs de cette catégorie des poids lourds. Même avec 130 kilos, on peut compétir. Avec ses avantages et ses inconvénients.

Finale par équipes après celles en individuels

Même s’il n’est pas encore définitif, le CNG a quand même publié un planning de déroulement des compétitions. Planning qui prévoit d’organiser les finales par catégorie de poids avant celle par équipe. Ce qui serait un changement de taille par rapport à ce qui se faisait jusqu’ici.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...