Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Des arbitres chez Ardo, ça n’arrive pas tous les jours

Qu’un lutteur blessé se fasse consulter par le médecin de l’arène, communément appelé Ardo, c’est récurrent. Mais, voir un homme au sifflet se déplacer vers le médecin pour se faire « voir », c’est rare pour être souligné. Lors du combat Baba Diakhal vs Narou Sogas, ce dernier saignait grave après avoir reçu un coup. Il est alors allé voir le médecin. Aussi, nous avons vu Babacar Diop, responsable des arbitres de lutte avec frappe, demander aux arbitres d’aller voir le médecin. Leur tenue était quelque peu tachetée et on leur a sûrement demandé d’aller se faire désinfecter avec de l’alcool. Voilà comment Pape Boucar Diouf et Mamadou Yacine Ly se sont succédé chez Ardo.

… Avec une attitude qui a quelque peu surpris

Lors du combat Ndiaga Thiam vs Boy Baldé, on a vu un des juges arbitres demander l’arrêt du combat, pendant que Ndiaga Thiam était en très bonne posture pour le battre. Ce qu’a effectivement fait le juge central, Matar Diouf. Seulement, après consultation, ils se sont rendus compte qu’il n’y avait pas de quoi arrêter le combat. Ils ont alors ordonné de le poursuivre. Et le même Ndiaga Thiam a encore gagné. Mais, imaginons un peu ce qui se serait passé si Ndiaga Thiam avait perdu le combat après la reprise. Comme quoi…

Le CNG engage des dames qui s’occupent des toilettes

Samedi 14 janvier 2023, les gens ont vu des dames, portant des uniformes sur lesquelles on pouvait lire Arène bi sécurité, s’occuper minutieusement de l’entretien des toilettes. Elles n’hésitaient pas à demander ici et là de bien frotter les chaussures sur un sac étalé à l’entrée, avant d’accéder dans les toilettes, restées très propres par ailleurs durant l’évènement. Quand nous sommes allés vers l’information, l’on nous a dit que c’est bien le CNG qui a mis à leur disposition tout le matériel nécessaire pour ce. Et qui s’occupe d’elles en les motivant. Bonne initiative !

Sokh s’affiche avec le préparateur mystique de Mamady Ndiaye

Ceux qui connaissent Mamady Ndiaye savent qu’il s’affiche toujours avec son ami et préparateur mystique, Nicolas Diouf. Ce dernier, très sollicité par les lutteurs, était très actif aux côtés de Sokh, samedi. On a vu aussi l’ancien lutteur de Palmarin, Thiampou dit Alizé, avec Sokh.

Sawrou Fall, un manager très regardant

Sawrou Fall fait partie des managers qui s’occupent le plus de leurs lutteurs. De l’arrivée des batteurs de Marley jusqu’à l’installation de ce dernier en passant par la gestion du temps de touss et de la préparation mystique, il était là. Bravo !

Le 1er combat a démarré à 17h32

Samedi, ce n’est qu’à 16h50 que les arbitres sont sortis de leurs vestiaires pour rejoindre l’aire de jeu. Et le premier combat a été sifflé à 17h32, et non à 16h30. Renseignements pris, c’est parce qu’il n’y avait pas 10 combats au programme mais plutôt 7. Et le combat-leader du jour a démarré à 20h25.

Le batteur de Marley flingue Sokh

Plus inspiré que le batteur de Marley, tu meurs. Dans la chorégraphie de son lutteur, on l’a entendu dire dougoub kouko sokh wolko, en référence au surnom de l’adversaire de Marley. Bataille psychologique quand tu nous tiens.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...