Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Diakhaté : « faire en sorte que l’AREELS soit incontournable »

Un des conseillers du nouveau bureau, Diakhaté revient sur l’AG de l’AREELS et parle des objectifs de l’association.

« Le président Malick Gningue n’a pas voulu rempiler parce que… »

« Le Président sortant n’a pas voulu rempiler puisqu’il y avait un autre prétendant au fauteuil. Ce prétendant, Cheikh Tidiane Niang, président de Lansar, a été élu par consensus. Le nouveau bureau est composé de quelques anciens et de quelques jeunes. Je tiens à remercier des gens comme Babou Gningue de Dioffior, 1er vice-président, qui nous a été d’une utilité ces deux dernières années, vu sa connaissance des textes. C’est le cas de Khalifa Niang qui a rempilé comme Secrétaire Général. Falilou Diop nous a été d’une utilité, par rapport aux statuts et règlements. Nous remercions également Amadou Mbaye qui a, lui aussi, été d’une utilité irréprochable au niveau des textes. Nous n’oublions pas le président Malick qui a aussi travaillé sur les textes, mais qui n’a pas voulu rempiler. »

« La relève est prête à relever les défis »

« L’AG s’est passée dans le calme, bien qu’il y ait eu des couacs, notamment avec Falilou Diop qui estimait que le vote doit être secret, par exemple. 

La relève est là, prête à relever les défis. Mais, au vu de la connaissance de la lutte de Cheikh Niang, entouré de jeunes de talent, en plus des différents conseillers, nous pensons que les choses vont changer. Nous remercions le président pour le travail qu’il a abattu. Lui-même a dit qu’il est allé au bout de ses limites. Nous essayerons donc de commencer par là où il a terminé, pour mener le travail à bon port. »

« Que Cheikh Niang soit le vrai capitaine du bateau ! »

« On peut faire en sorte que cette association soit incontournable dans le monde de la lutte. Je prie pour que l’AREELS soit au début de tout le processus de développement de la lutte. C’est possible et nous allons nous y atteler. Nous souhaitons un bon départ au président sortant et à sa famille. Et un bon début, fait de succès, au nouveau président ; pour qu’il soit le vrai capitaine du bateau qu’est l’AREELS. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...