Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Disqualification de 2 finalistes à Fimela : les précisions du vice-président Mamadou Sarr

Lundi dernier, à Fimela, le promoteur Gorgui Sarr organisait un gala de lutte simple dont la mise globale était de 30 bœufs et 150.000 FCFA. Seulement, au niveau des poids moyens, les deux demi-finalistes ont été disqualifiés. «  Sur les 30 bœufs et 150.000, le promoteur a choisi de miser 18 bœufs pour les poids lourds (9 bœufs pour le vainqueur, 5 pour le finaliste et 2 pour chacun des demi-finalistes). C’est au CNG ou son démembrement de faire la répartition des mises. Alors, les 44 lutteurs inscrits dans la catégorie des poids moyens devaient se partager, selon le promoteur, 7 bœufs et 22.500 FCFA que nous avons répartis comme il suit : 3 bœufs et 10.000 pour le vainqueur, 2 bœufs et 7.500 pour le 2e et 1 bœuf plus 2.500 FCFA pour les demi-finalistes. Une fois en finale, les deux lutteurs n’étaient pas d’accord sur cette répartition. Ils ont voulu imposer 4 bœufs pour le vainqueur et 3 pour le finaliste malheureux. Ce qui voudrait dire que les demi-finalistes, qui ont réussi à intégrer le carré d’as parmi 44 lutteurs, ne se seraient partagé que les 22.500 FCFA, soit 11.250 FCFA chacun. Nous avons dit niet. Alors, les deux lutteurs qui devaient disputer la finale ont refusé de lutter et ont été disqualifiés. Dès lors, les récompenses qui devaient leur revenir ont été partagés, selon un pourcentage bien défini, entre la Commission et le promoteur du jour », explique le vice-président du CLG de Fimela et, par ailleurs, membre du CRG de Fatick dont il est le Trésorier général, Mamadou Sarr.

Au niveau des poids lourds, Doudou Sané s’est imposé en battant, en finale, Georges Sarr par décision.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...