Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Drapeau du chef de l’Etat à St Louis : le CNG doit mobiliser un budget de plus de 70 millions

Après qu’il a été décalé d’une semaine, le Drapeau du chef de l’Etat, édition 2023, se tient à St Louis, du 12 au 14 Mai 2023. Et, comme on le sait, ce plus grand évènement de lutte sans frappe mobilise énormément de fonds. Entre les transports des délégations, la restauration, l’hébergement, les primes des arbitres, des DTR, l’accompagnement de la presse, les récompenses par équipe comme individuelles, c’est un budget de plus soixante-dix millions que devront mobiliser Bira Sène et son équipe.

Mais, même si concrètement presque rien n’est encore encaissé, « il y a des promesses fermes et les nouvelles de ces derniers jours sont très bonnes. Très sincèrement, on a espoir que ledit budget sera effectivement à portée de main ».

Ministère des Sports : de l’annonce d’une budgétisation à une participation au 1/3

À un moment, alors que le budget coûtait les yeux de la tête à l’ancienne équipe d’Alioune Sarr, il avait été dit, aux temps de Matar Bâ, que le Drapeau du chef de l’Etat serait dorénavant budgétisé totalement et entièrement par l’Etat du Sénégal. Mais, cela ressemble plus à un effet d’annonce qu’à de la réalité. En effet, nous annonce une source très informée, en 2021 à Kaolack comme en 2022 à Diourbel, le ministère des Sports n’a participé qu’à hauteur du 1/3 du budget général. Avec cette première édition sous l’ère Yankhoba Diattara, l’on verra si le nouveau ministre des Sports fera plus ou pire que son prédécesseur.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...