Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Et si les promoteurs de la lutte étaient dans la dèche ?

Derrière les reports intempestifs des combats, se cacheraient, dans bien des cas, de réelles difficultés financières des promoteurs de lutte.

La tenue des combats à date échue, qui devrait pourtant être la règle, est en passe de devenir l’exception dans l’arène. Retenir une date et y organiser effectivement son combat est devenu denrée rare. Le combat royal Modou Lô vs Ama, organisé par Luc Nicolaï, a été reporté plus d’une fois. Et un autre report ne serait pas à écarter. Le combat Balla Gaye 2 vs Bombardier, d’abord arrêté pour le 28 novembre 2021, a été reporté au 1er janvier 2022. Le combat Reug Reug vs Gouye-Gui, qui devait se tenir le 2 janvier 2022, est reporté, probablement jusqu’en février 2022. Le duel Papa Sow vs Siteu est officialisé il y a deux saisons maintenant. La tenue ou non du combat Tapha Tine vs Boy Niang 2 a, un moment, fait couler beaucoup d’encre. Le combat Mamalamine vs Garga 2, d’abord reporté une première fois à cause d’une blessure du premier nommé, pourrait ne plus se tenir le 11 décembre 2021 prochain, comme prévu par le label Vox Arena.

Les reports sont nombreux, les raisons tout aussi. Mais, ce qui est constant, c’est que nombre de promoteurs n’ont plus les moyens de leur politique. D’aucuns multiplient les rencontres avec le CNG pour trouver une solution ; d’autres sont même obligés de passer par le ministre afin que celui-ci les aide à trouver une solution, en rapport avec le CNG.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...