Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Eumeu Sène, un « Fou » incurable : 24 ans de carrière, 47% de réussite, bourreau des Rois

Avant son combat de ce dimanche 27 mars 2022, contre Bombardier, Eumeu Sène a disputé vingt et un combats, avec dix victoires, un taux de réussite de 47%, entre autres statistiques d’un ex-Roi des arènes pas comme les autres. Le titre de Roi des arènes qu’il avait gagné en battant Bombardier, Eumeu Sène ne l’a pas du tout usurpé. Qui a trimé et vécu toutes les sensations avant d’en arriver à ce niveau.

1998 – 2022 : déjà 24 ans de carrière

Il est l’un des lutteurs qui ont connu une plus grande longévité dans l’arène. Depuis son premier combat, contre Mbodji Diagne, en 2008, jusqu’à son prochain face à Bombardier, le 27 mars 2022, Eumeu Sène est resté vingt-quatre longues années dans l’arène.

Une moyenne de 0,95 combat par an

Avec un palmarès de dix victoires, huit défaites, deux nuls et un sans-verdict, Eumeu Sène a disputé vingt-et-un combats en vingt-quatre ans, soit une moyenne de 0,8 combat par an. A titre de comparaison, Balla Gaye 2 et Modou Lô en sont à 1,7 combat par an, contre 2,27 combats par an pour Ama Baldé.

Un indice de performance de 52%

Sur l’ensemble de sa carrière, Eumeu Sène n’a pas été si fabuleux que ça. En effet, avec 10 victoires sur 21 combats, le leader de Tyshinger a un indice de performance de 47%.

3 combats, 3 victoires sur des Rois des arènes

Excepté Tapha Tine, Eumeu Sène a presque affronté tous les lutteurs dans la catégorie des VIP. Parmi eux, deux anciens Rois des arènes qu’il a  tous battus. En effet, le Fou de Pikine a battu deux fois Balla Gaye 2 (sans la couronne) et Bombardier dont il a hérité le titre de Roi des arènes.

Balla, Modou Lô, Gris, Lac 2, Bombardier… des adversaires d’un autre niveau

Pour arriver au sommet de l’arène, avec en prime une nette victoire sur le Roi Bombardier pour hériter de la couronne, Eumeu Sène est loin d’avoir eu un parcours facile. Sur son chemin, de très gros morceaux comme Balla Gaye 2, Gris Bordeaux, Modou Lô, Lac 2, Bombardier.

Meilleur lutteur ANPS en 2017-2018

Eumeu Sène a été considéré, par la presse sportive nationale, comme le meilleur lutteur de la saison 2017-2018, en lutte avec frappe. Avec 313 points, il avait relégué loin derrière Ama Baldé (111 points), Boy Niang (87), Modou Lô (49) et Balla Gaye 2 (14).

2ème Roi des arènes à Pikine

Il leur avait promis la promesse, il a effectivement tenu parole. Après Mohamed Ndao Tyson, donc, Eumeu Sène est le deuxième lutteur Roi des arènes à Pikine. Malheureusement pour lui, il a eu un règne très éphémère de seulement un an jour pour jour (28 juillet 2018-28 juillet 2019). Mais il va plutôt rétorquer qu’il vaut mieux l’être un jour dans sa vie de lutteur que plutôt ne jamais l’être dans toute sa carrière de lutteur.

Champion d’Afrique à 18 ans

C’est à 18 ans que l’ex-Roi des arènes a connu sa première sélection en équipe nationale de lutte sans frappe. Dans une équipe où il y avait, entre autres, Yékini, Saliou Diouf et Rock Mbalax, il était devenu champion d’Afrique à Niamey.

Abou NDOUR

Palmarès Eumeu Sène

10 victoires

Ouza Sow (7 février 1999)

Nguèye Loum (7 août 1999)

Mbaye Diouf (9 juin 2003)

Soulèye Dop (2 janvier 2005)

Zale Lô (2 juillet 2006)

Balla Gaye 2 (8 février 2009)

Gris Bordeaux (6 mars 2011)

Lac 2 (8 avril 2012)

Balla Gaye 2 (5 avril 2015)

Bombardier (28 juillet 2018)

 

8 défaites

Mbodji Diagne (19 mars 1998)

Ma Fall Sèye (23 mai 1999)

Boy Kaïré (14 janvier 2001)

Gris Bordeaux (13 juin 2004)

Khadim Ndiaye 1 (4 février 2007)

Modou Lô (31 janvier 2014)

Modou Lô (28 juillet 2019)

Lac 2 (4 avril 2021)

 

2 nuls

Simel Faye (23 février 2003)

Lac 2 (28 février 2010)

 

1 sans-verdict

Mbaye Diouf (30 juillet 2000)

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...