Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Fatoumata Néné Tall, ministre au service de la formation et de l’insertion des lutteurs

Lundi dernier, au salon d’honneur du stade Léopold Sédar Senghor, quelques-uns des 500 lutteurs formés par l’association pour la Formation et l’Insertion des Lutteurs du Sénégal (FILS), ont tenu un point de presse pour demander aux autorités à leur faire un clin d’œil. En marge de la rencontre, le Président de FILS, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké Mboup, qui a abandonné son boulot en Europe pour venir soutenir et accompagner les lutteurs, a tenu à lancer un message pour Mme le ministre de la Jeunesse, Fatoumata Néné Tall. « Ministre de la Jeunesse, Mme Fatoumata Néné Tall est en train d’abattre un travail de qualité dans la formation et l’insertion des lutteurs. Elle nous soutient considérablement au niveau de la société de gardiennage dénommée Arène Bi Gardiennage, qui emploie exclusivement les lutteurs issus de la formation de l’association dont je suis le Président. Et, pour étendre son action au niveau national, elle a créé des Maisons de la jeunesse et de la citoyenneté dans les 45 départements du Sénégal. D’ailleurs, il y en a une à côté de l’Arène nationale. Nous aurions aimé qu’elle nous donne une bonne partie de ces marchés pour absorber un bon nombre parmi les lutteurs qui attendent d’être employés. Je tends la main à Mme le ministre afin qu’elle nous aide davantage à employer plus de lutteurs, pour ne pas dire les 500 qui ont déjà été formés. Cela rentre dans la politique d’emploi du Président Macky Sall. Et son ministre de la Jeunesse, qui le comprend très bien, lui sert parfaitement de relai et effectue un travail fou dans ce sens. C’est une dame de fer qui n’a rien à envier aux hommes, de par son engagement, sa disponibilité et sa proximité avec les populations. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...