Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Gala à Joal : un combat en 40-50mn, sécurité introuvable, fin en queue de poisson…

Il s’est passé, à Joal, Dimanche 18 Février 2024, un gala de lutte pas comme les autres. C’est un gala qui a battu tous les records d’incongruité.

Les Forces de l’ordre se disent indisponibles

D’abord, le Promoteur, patron de la structure Jappo Production, qui misait 2.500.000 FCFA, n’a pu débloquer les 10% correspondant aux frais d’organisation, soit 250.000 FCFA. Si bien que la mise est passée, officiellement, de 2.500.000 à 2.250.000 car les 10% ont été finalement défalqués de l’enveloppe globale.

Ensuite, c’est un gala qui s’est déroulé sans Forces de l’ordre. « Quand je me suis rendu à la Gendarmerie, le Commandant m’a clairement dit que, vu la situation du pays, ils ne pouvaient se permettre de bouger car on pouvait avoir besoin d’eux d’un moment à l’autre. Je me suis alors rabattu sur les ASP », explique le patron de Jappo Production.

Pierre Marie perd devant Ordinateur, crée le bordel, élimine la lumière

Battu par Ordinateur, Abdoulaye Diop alias Pierre Marie s’est dit étranglé par son tombeur. Il n’a fait rien d’autre que pousser énergiquement Ordinateur qui ne répond pas à la provocation. Pis, Pierre se rend à la table technique, y sème la pagaille et crée une coupure de courant. Alors, le gala est interrompu pendant quelque trente minutes.

Les arbitres se relaient sur le combat Ndiack Sène vs Ngagne Sène qui dure au moins 30 minutes

Dans les textes, il est clairement dit qu’un combat de lutte sans frappe dure 2 fois 5 minutes espacées d’une pause d’une minute s’il y a lieu et, éventuellement, une prolongation de trois minutes. C’est dire que, au plus, un combat dure 14 minutes. Mais la demi-finale qui a opposé Ngagne Sène à Ndiack Sène s’est étalée, au moins, sur trente minutes. D’autres parlent de 40 voire plus de 60 minutes.

Pis, aussi inimaginable que cela puisse paraitre, les arbitres se sont relayés sur le combat, les uns cédant la place aux autres. Incroyable !

« Finalement, je suis allé à la table technique pour leur demander de laisser Ndiack Sène passer afin de sauver le gala. Je n’en pouvais plus de lutter pour je ne sais combien de temps contre un adversaire qui n’a fait que fuir et refuser le contact », explique Ngagne Sène.

La mise finalement répartie entre Ordinateur, Ngagne et Ndiack

Les nombreux amateurs, qui n’en pouvaient plus d’assister à un combat qui refusait véritablement de se terminer, ont tout bonnement envahi l’aire de jeu. C’est la fin du gala. Comme la mise était passée de 2.500.000 à 2.250.000, les lourds se sont partagé 1.350.000 FCFA. Ordinateur, déjà qualifié en finale et qui attendait de connaitre son dernier adversaire à l’issue du combat Ndiack Sène vs Ngagne Sène, rentre avec 500.000 FCFA. Les demi-finalistes, Ndiack et Ngagne reçoivent chacun 325.000 FCFA.

Un Président du CLG injoignable

De la même manière que nous avons échangé directement avec le Promoteur du combat, nous avons voulu prendre la version du Président du Comité Local de Gestion de Joal, Diab Senghor en l’occurrence. Mais ce dernier était injoignable après mille et une tentatives.

Tous sont coupables : et alors ?

Des incongruités de la sorte, on en voit régulièrement dans les régions, à Joal très souvent. Mais, presque jamais, des sanctions n’ont été prononcées à l’encontre des coupables.

Pour une fois, le CDG de Mbour va-t-il enfin prononcer des sanctions exemplaires contre les fautifs et donner un signal fort à tous les autres ? Si non, le CRG de Thiès, voire le CNG tout court, vont-ils s’auto-saisir pour montrer la voie ? Plus jamais ça.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...