Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Gala de Sikatroum : Ibou Ndiaye suspendu jusqu’à comparution

Samedi dernier, à Sikatroum, une partie de la réghion de Kaolack, il y a eu un gala de lutte parrainé par Cheikh Ndiaye, responsable politique.

Ce qui s’est passé entre Ibou Ndiaye et Birame Mbissine

«  Ibou Ndiaye affrontait Birame Mbissine en ¼ de finale. Au terme du temps réglementaire, ils sont allés aux prolongations. Contre l’avis général du public, l’arbitre a donné Birame Mbissine vainqueur. Ensuite, Ibou Ndiaye est allé semer le bordel à la table technique, montrant une indiscipline notoire. Le Président du CRG de Kaolack, que je suis, est allé lui demander de se conformer à la décision arbitrale. Il a refusé. Il a non seulement bloqué mais a mis la pression sur les arbitres et a déposé un recours. Et c’est Lamyn Tv qui lui a demandé de déposer un recours, sous prétexte qu’il avait les images. Ce n’est pas le rôle d’un journaliste. Alors, après étude du recours, la victoire est donnée à Ibou Ndiaye. Son adversaire refuse, le manifeste et le gala a fini par être interrompu. Ibou Ndiaye a insulté la table technique et a confisqué deux des motos des arbitres. Il était fou furieux. Le parrain était même prêt à lui rembourser son carburant et tout. Mais il a  dit niet », nous rapporte le Président du CRG de Kaolack, qui était sur place.

Ibou Ndiaye refuse de se présenter et se fait sanctionner

Quand nous avons voulu en savoir plus, nous avons contacté le CRG de Kaolack. Qui nous a fait savoir que les nombreuses communications de responsables du CRG avec Ibou Ndiaye, pour le convoquer et lui demander de venir répondre, sont restées vaines. Le lutteur aurait répondu qu’il n’a pas le temps. Qu’il doit aller lutter ailleurs. Alors, une décision, qui devrait avoir une portée nationale, et dont ampliation est faite au CNG, est prise à son encontre.

« Le bureau du CRG de Kaolack a homologué le PV n°5 de la CRD (Commission règlement et discipline) portant sur le gala avorté de Sikatroum. Entre autres décisions, le lutteur Ibrahima Ndiaye dit Eubeuli de l’écurie Parcelles Mbollo est suspendu jusqu’à comparution et décision à intervenir », nous informe le Président du CRG de Kaolack, Mame Cor Faye. Qui poursuit pour dire que « le CRG a confié à la CRA (Commission Régionale des Arbitres) la gestion technique des galas du Comité local de Koumbal jusqu’à nouvel ordre suite à la suspension de 6 arbitres de ladite structure ».

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...