Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Gala de Yayem : Sélé paie 10.000 FCFA, Badara internet suspendu 4 mois ferme

Après les nombreux incidents notés lors du gala de Yayem, le 31 Décembre 2023, des auditions ont eu lieu par la Commission Règlement et Discipline du Comité local de gestion de la lutte de Fimela. Ainsi, explique le Président du CLG, des sanctions ont été prononcées. « Sélé Mélé n’a pas été directement impliqué. Mais comme son jeune frère, Petit Sélé, s’est malheureusement distingué en s’en prenant aux arbitres, on a juste demandé une contrepartie de 10.000 FCFA à Sélé pour lui remettre sa licence. Quant à Badara Internet, récidiviste, il est suspendu pour quatre mois ferme. Babou Sarr de Cimal, lui, a été simplement relaxé », explique Amady Senghor.

Manga 2 et Khalifa Sow ont échangé avec le CLG

« Nous avons tenu une réunion avec le CNG, représenté par Manga 2 et Khalifa Sow. Et c’est une démarche que nous saluons. Le cas de Yayem a été évoqué ; mais aussi de façon plus globale les dispositions à prendre pour régler le problème de la sécurité. C’est très difficile car la brigade locale de gendarmerie n’a que quatre à cinq éléments à sa disposition. Or, ils nous imposent un contingent de vingt éléments pour les galas de lutte. Les quinze autres éléments qui doivent venir en renfort doivent venir de Fatick ou Kaolack. Pour le déplacement, c’est 500 francs par kilomètre de route parcouru. Compte non tenu des 100.000 à raison de 5.000 par élément. Ces charges sont trop lourdes pour les Promoteurs qui n’ont pas souvent les moyens. Nous sollicitons alors un soutien des plus hautes autorités. En attendant une solution définitive, nous proposons que, en plus des 4 à 5 éléments de la Brigade locale, les organisateurs s’arrangent à trouver une quinzaine d’éléments identifiables, parmi les jeunes du village », détaille le Président du CLG de Fimela, Amady Senghor.
Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...