Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

La CAN de… Max Mbargane : « Pourquoi j’ai espoir pour cette CAN »

Leur connaissance de la lutte ne fait certes plus l’ombre d’un doute. Mais, dans cette rubrique intitulée la CAN de…, lesarenestv.com donne la parole aux différents acteurs du sport de chez nous pour tester leur connaissance du foot et du ballon rond.

Quel est le meilleur palmarès du Sénégal en phase finale de la CAN ?

Le Sénégal a été finaliste deux fois. Personnellement, j’avais plus d’espoir sur l’équipe de 2002. En 2019, face à l’Algérie, nous avons perdu par manque de chance. Cette fois, il y a plus de pression car on ne semble demander rien d’autre que la Coupe. Et je trouve que c’est normal car il faut honorer notre rang de 1er en Afrique (classement FIFA)

Quel est le seul pays à n’avoir pas encaissé de but lors des matches de poule ?

C’est le Sénégal. Quand j’ai interpellé des fédéraux sur le déroute de l’Algérie, ils m’ont répondu qu’être favori ne veut pas dire forcément gagner la Coupe. Un peu comme en lutte.

À l’issue du premier tour, qui a été désigné meilleur joueur par la CAF ?

Je ne sais pas trop. Je sais, en revanche, que le Nigéria a montré de très bonnes choses. Et que, probablement, le meilleur joueur de la première phase pourrait être un de ses pensionnaires.

Dans quel championnat évoluent les trois meilleurs joueurs africains du moment ?

Ils sont en Angleterre

Qui sont-ils, à votre avis ?

Salah et Sadio Mané en font forcément partie. Et le troisième est certainement Mendy (Edouard).

Comment appréciez-vous le jeu de l’équipe nationale du Sénégal ?

Pas convaincant, à mon avis. Mais quand on débutait avec un bon parcours, ça ne se passait pas tellement bien pour nous. Maintenant que des cadors comme le Ghana et l’Algérie sont éliminés, et que nous avons débuté avec certaines difficultés, j’ai espoir que ça peut aller.

Quel pronostic feriez-vous pour le match Sénégal – Cap-Vert du mardi prochain ?

Ce ne sera pas facile, c’est sûr. Mais tout est difficile à ce niveau de la compétition. En 2002, seuls quelque 5 cadres étaient dans l’équipe. Le reste, c’étaient des débrouillards, mais qui mouillaient le maillot. Si les joueurs actuels, qui sont tous des professionnels, mouillent le maillot, ils doivent pouvoir obtenir de très bons résultats.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...