Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

La lutte sans frappe reprend ses droits à Dakar, après un week-end de pause

Dimanche dernier, le match de 1/8e de finale de Coupe du monde, entre le Sénégal et l’Angleterre, a terrassé bien des galas de lutte à Dakar. Y compris celui que devait organiser le promoteur Soulèye Sagne à Adrien Senghor. Les amateurs de lutte sans frappe ont donc été sevrés pendant un week-end.

Mais, dimanche 11 décembre 2022, le promoteur Abdou Diouf alias Wakhal sera à l’œuvre, à l’arène Adrien Senghor. Le patron de Diofior Production, qui signe ainsi la 4e journée de la saison sur les lieux, met sur la table une enveloppe d’un million de nos francs. Et déplace, pour l’occasion, le fils d’Ibou Sène, Doudou Kane en l’occurrence. Qui sera aux côtés de Ndèye Fatou Adama Dialy.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...