Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

La responsabilité du ministre dans la cacophonie au CNG

Le ministre des Sports, Matar Bâ, n’est pas étranger aux soubresauts notés ces derniers temps au niveau du CNG.

« La case de Bira brûle », écrivions-nous il y a quelques jours. C’était pour mettre à nu le malaise profond noté présentement au CNG, en particulier avec les réunions houleuses qui ne sont plus un secret pour personne, pour ceux qui suivent l’actualité de la lutte en tout cas.

Il est fréquent d’entendre les membres d’un tel ou d’un tel autre groupe avancer que leur « élu » est nommé par le ministre des Sports, comme le sont tous les autres membres du CNG, y compris le président Bira Sène lui-même. Dans ces conditions, estiment-ils, à tort sûrement, chacun est son propre patron. Et tous ont des comptes à rendre au seul ministre des Sports. Si Matar Bâ avait fait confiance à une personnalité et que celle-ci choisissait ses collaborateurs, comme ce fut le cas avec Dr Alioune Sarr, peut-être n’aurions-nous pas assisté à cette situation malvenue. Qui n’est point sans inconvénients pour la lutte et son développement.

Aussi, c’est la cacophonie inouïe au niveau de la communication. L’on comprend mal, en effet, qu’il y ait, à côté d’une Commission dite de communication, un porte-parole du CNG. Ce dernier a même un adjoint. On ne sait qui fait quoi, qui a la latitude de quoi, qui est compétent pour faire quoi, qui doit parler, qui doit s’abstenir de parler. Le ministre pouvait pourtant nous en épargner, avec une toute autre démarche.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...