Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

La vérité sur les 3 catégories de poids

Les 3 catégories de poids, dont l’application pour la deuxième fois est prévue ce dimanche 28 novembre 2021, au stadium Iba Mar Diop, est le fruit d’un long processus et de multiples échanges.

« Aux acteurs de la lutte sans frappe, j’apporte une fraiche et très bonne nouvelle. J’ai échangé avec les responsables de la lutte, le président Bira et le chargé de la lutte sans frappe, le président Manga 2, par rapport à la demande que je leur avais adressée concernant l’application des trois catégories de poids, pour mon gala de dimanche (14 novembre 2021), au stadium Iba Mar Diop. Ils ont accepté et m’en donné l’autorisation, sachant que c’est dans l’intérêt de la lutte. Je remercie vivement le président Bira, le président Manga et tous ceux qui ont travaillé à ce que cela soit possible », disait le promoteur Diak’s, via un audio partagé dans les groupes Walschap, deux jours avant la tenue de son gala du 14 novembre 2021.

Il est vrai que c’est dans un gala de Diak’s que, pour la première fois, cette catégorisation a été appliquée. Il est aussi vrai que le promoteur avait bien introduit une demande au CNG pour en avoir le feu vert. Cependant, à l’origine, l’idée émane du CNG qui, plusieurs fois, et depuis longtemps, s’est penché sur la question, comme nous l’explique ici le Directeur administratif du CNG, Ndiamé Diop. « C’est une proposition qui été faite depuis longtemps, par le CNG, lors de ses différentes réunions. On voulait se rapprocher au mieux de ce qui se fait aux tournois de la CEDEAO, pour faciliter le travail aux techniciens. D’ailleurs, certains étaient pour qu’on aille directement à cinq catégories de poids. Mais, il a été plutôt retenu l’idée d’y aller petit à petit, en commençant par les trois catégories. Alors, quand Diak’s en a fait la demande, le CNG lui a effectivement donné l’autorisation de l’appliquer lors de son gala du 14 novembre. »

C’est dire que, ce n’est point que Diak’s ait imposé quoi que ce soit au CNG, comme ont semblé l’insinuer certains. C’est juste une vieille réflexion du CNG qu’il fallait effectivement expérimenter. Et Diak’s a eu l’honneur d’organiser le premier gala qui a servi d’expérimentation.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...