Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Lansana Coly, coach national lutte olympique : « Le CNG n’a pas de respect pour la lutte olympique »

Le coach de l’équipe nationale masculine de lutte olympique, Lansana Coly, a tenu à réagir suite à l’information sur les 100.000 FCFA que le CNG a dégagés pour les régions.

« On ne développe pas la lutte en donnant 100.000 FCFA aux CRG »

« Quand j’ai lu votre papier sur les 100.000 FCFA alloués aux régions, j’ai rigolé. Un CNG qui se respecte ne fonctionne pas comme cela. Un CNG qui se respecte doit avoir une Commission technique avec un plan de développement bien structuré. On ne développe pas la lutte en donnant 100.000 FCFA aux CRG. C’est un manque de respect pour la discipline. »

« Dépoussiérer et appliquer le plan de développement de la lutte »

« Ils ont fait faire un plan de développement de la lutte, qui dort encore dans leurs tiroirs. C’est ce document qu’il faut dépoussiérer et appliquer. C’est bien budgétisé. Qu’on donne l’argent à la Commission technique. Une région où il n’y a même pas de technicien de la lutte olympique, qui ne la connait même pas. Comment peut-on y développer la lutte olympique ? »

« 100.000 frs pour une réunion, c’est du sabotage »

« 100.000 frs pour une réunion, c’est du sabotage. Pendant que d’autres disciplines comme le Karaté, le Kung-fu appliquent des plans de développement bien pensés en vue des JOJ de 2026. Ça me fait rire. J’ai l’impression que ceux qui sont au CNG ne connaissent pas la lutte olympique. Ou ceux qui connaissent ont d’autres objectifs. J’assume ce que je dis. Ils n’ont pas de respect pour la lutte olympique. Ont-ils eu le feed-back des réunions ? »

« La lutte olympique a lieu dans les régions de Ziguinchor, Dakar, Thiès et un peu à Fatick »

« La lutte olympique a lieu dans les régions de Ziguinchor, Dakar, Thiès et un peu à Fatick. Alors, comment peut-on donner 100.000 FCFA aux autres régions pour organiser des réunions alors qu’on a une Commission technique ? »

« Ils ne sont intéressés que par la lutte avec et sans frappe, qui génère de l’argent »

« Les Sénégalais ne sont pas dupes. Ils savent que ce CNG n’est pas intéressé par la lutte olympique. Et, malgré tout ce sabotage, les lutteurs sélectionnés ont pu décrocher des médailles. Ce qui veut dire que le Sénégalais est doué. Jusqu’à présent, ils ne sont pas sur la bonne voie pour développer la lutte olympique. Encore une fois, je répète qu’ils ne sont intéressés que par la lutte avec et sans frappe, qui génère de l’argent. Je ne laisserai jamais faire. Je vais dénoncer jusqu’au dernier souffle. »

« Ici à Ziguinchor, nous n’avons pas besoin de tenir de réunion »

« Le Président du CRG de lutte de Ziguinchor n’a pas encore encaissé les 100.000 FCFA donnés aux régions. Il se demande comment il peut déplacer les huit salles de lutte. Ici à Ziguinchor, nous n’avons pas besoin de tenir de réunion pour développer la lutte olympique. Nous fonctionnons déjà depuis très longtemps. Nous avons des salles, des lutteurs internationaux. Il faut décrier ce sabotage. S’ils ne veulent pas développer la lutte olympique, qu’ils arrêtent ce cirque. Même un débutant ne devrait pas fonctionner de la sorte. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...