Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Le Bénin prend la tête de la Commission chargée du développement de la lutte en Afrique

En marge des 37e Championnats d’Afrique de Lutte, ont lieu les travaux du Congrès électif des membres de l’Union Africaine de Lutte (UWW-Africa). À l’issue desdits travaux, qui ont commencé à El Jadida et qui se sont achevés à Laāyoune, le Président de la Fédération béninoise de lutte a été élu à la tête de la Commission chargée du développement de la lutte en Afrique. L’élection à ce poste a été âprement disputée par une dizaine de pays quand on sait que ce département constitue le moteur de l’Union africaine de lutte.

« Je suis très ému »

Aussitôt élu, le patron de la discipline Lutte au Bénin n’a pas caché sa joie : « je suis très ému après cette élection. Je remercie Dieu tout puissant, Lui qui donne le pouvoir. Je n’oublie pas les délégués qui m’ont fait confiance. Je remercie tout le Bénin qui était de cœur avec moi. »

Yves Adihunkpéto AZIFAN a révolutionné la lutte au Bénin

Le choix du Béninois  Yves Adihunkpéto AZIFAN à la tête de cette Commission est lié, sans nul doute, à son dynamisme et aux différents chantiers entrepris à la tête de la Fédération béninoise de lutte. En moins de deux ans, Yves Adihunkpéto AZIFAN et tout son Comité exécutif ont révolutionné la discipline au Bénin. Ils ont insufflé un nouveau dynamisme à la discipline Lutte dans leur pays.

Une feuille de route claire et ambitieuse

À propos de sa feuille de route pendant les quatre prochaines années à la tête de cette Commission, le nouvel élu répond : « nous irons les deux pieds sur l’accélérateur mais avec méthode. Nous mettrons tous les cadres au travail. Nous allons créer les zones et faire en sorte d’avoir beaucoup de compétitions desdites zones. Nous veillerons à dénicher les meilleurs lutteurs où qu’ils soient, les suivre et les mettre dans l’environnement adéquat. En lutte, l’Afrique ne sera plus le jambon de qui que ce soit, nous  voulons aussi rafler assez de médailles face aux grandes nations lors des joutes internationales. »

En quatre ans, le Président Yves Adihunkpéto AZIFAN a donc le boulevard tout ouvert devant lui pour imprimer sa marque à la discipline Lutte sur le continent noir.

Gilles BIGUEZOTON (Bénin)

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...