Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Le groupe Les Arènes dit déwénati aux lecteurs et internautes

C’est la première Tabaski que fête le groupe Les Arènes. C’est dire que nous sommes encore trop jeunes en tant qu’entité. Pourtant, vous avez fini de nous classer parmi les deux ou trois premiers sites d’information, dans le milieu de la lutte en particulier. Cela est révélateur de l’intérêt et du soutien indéfectible que vous nous portez.

Si, en seulement six mois d’existence, nous comptons des milliers de lecteurs au Sénégal, en Afrique et dans le monde ; si, en seulement six mois, nous avons pu compter 40.000 abonnés pendant que d’autres qui sont là depuis des années n’en ont pas 5.000 ; si quelque six millions de vues sont déjà enregistrées par la chaine You Tube, c’est grâce à vous qui avez fait du groupe le vôtre. Sans vous, ce que beaucoup de personnes considèrent comme des performances inédites n’aurait jamais été possible pour ce groupe de seulement six moi.

Les messages de félicitations et d’encouragements que vous ne vous lassez de nous faire parvenir sont révélateurs à plus d’un titre. Et ils nous poussent à davantage travailler pour mériter la confiance.

Pour cela, et pour d’autres raisons, c’est un devoir pour nous de vous dire merci. Et il n’y a pas meilleure opportunité que cette fête pour vous dire ndiokondial. À l’occasion de cette fête de Tabaski, le groupe vous dit déwénati, prie pour chacun d’entre vous, pour vos familles respectives, afin que Dieu exauce les prières, vous rétribue au centuple, vous couvre de bonheur et couronne de succès vos différents projets, avec une puissance financière de feu.

Bonne fête de Tabaski et déwénati.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...