Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Le Magal de… Malick Ngom : « Ma façon de célébrer le Magal en tant que Chrétien »

Quand arrive l’heure d’aider le fondateur du Mouridisme à davantage rendre grâce à Dieu (santalèko yalla), tous les chemins mènent à Touba. Ila Touba ! Tous ou presque se dirigent vers la capitale du Mouridisme où se concentrent des millions de pèlerins en un temps record. Dans cette rubrique Le Magal deLes Arènes donne la parole aux acteurs de la lutte qui racontent leur Magal à eux.

Que savez-vous du Magal en tant que Sénégalais de confession chrétienne ?

Ce que je comprends par Magal, c’est un moment de commémoration du vénéré Cheikh Akhmadou Bamba, le fondateur du Mouridisme. C’est un moment où les gens se souviennent de lui et font des prières à son endroit.

Avez-vous des parents musulmans ?

Mon homonyme est Maodo Malick Sy. Le jour de ma naissance, mon papa m’a donné le nom de ce guide religieux qui lui avait demandé de baptiser le bébé à son nom. Bien que je sois chrétien, je suis plus apparenté aux Tidianes qu’aux Mourides. Mais j’ai beaucoup d’amis Mourides. Je célèbre le Magal à distance en suivant la lecture des xassaides à la télé. Aussi, chaque année, je donne le billet de transport à une dizaine de mes parents qui se rendent à Touba. D’autres me sollicitent pour des soutiens d’autre nature. C’est ma manière de participer indirectement au Magal. Beaucoup de mes amis m’invitent chaque année à aller au Magal. Mais je n’en ai pas encore l’opportunité. J’irai un jour. Mais je veux d’abord aller à Tivaouane avant d’aller à Touba (rires).

Savez-vous ce que veut dire berndel ?

C’est de succulents plats à base de viande (j’espère que les Diolas et Toucouleurs ne t’entendent pas) avec tous les accompagnements nécessaires comme la boisson, les jus, les desserts. C’est tout un décor, une bonne nourriture que les Mourides servent aux hôtes et autres pèlerins.

Si vous aviez un message à lancer à l’occasion de cet évènement d’envergure nationale, quel serait-il ?

J’encourage et félicite mes parents Mourides. Chaque année, ils réussissent le Magal avec brio. Ceux qui se rendent à Touba sont toujours les bienvenus. Tu peux aller à Touba manger, boire satisfaire tous tes besoins sans y connaitre personne. Je salue la générosité du Mouride en général. Par ailleurs, je demande aux chauffeurs de rouler doucement pour éviter les accidents de la route. Qu’ils soient très prudents pour minimiser les dégâts ! Je prie le Seigneur afin que le Tout Puissant accepte toutes les prières formulées à Touba. Je souhaite un bon Magal à tout le monde. Et ensemble nous allons préparer le Gamou.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...

A la une

Face à Bombardier, Samedi 1er janvier 2022, Balla Gaye 2 n’a pas fait que perdre un combat. Il a perdu quatre fois. Peu nombreux...