Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Le Président de la Fédé burkinabé, le DTN du Togo… présentent leurs condoléances à Abdou Badji

Après la triste information sur les décès de deux proches d’Abdou Badji, les messages de condoléances ont commencé à tomber. Si d’aucuns ont directement réagi, d’autres, comme l’ancien Président de la fédération nigérienne de lutte, Abdoulaye Assane, ont demandé le numéro d’Abdou Badji pour l’appeler.

Badiel B. Pierre, Président Fédé burkinabé de lutte

« Tristes nouvelles »

« Tristes nouvelles,  toutes nos condoléances au grand frère ABDOU. Paix à l’âme des disparus. »

Bobo, arbitre international guinéen

« Toutes mes condoléances »

« Rip et toutes mes condoléances à vous tous »

Dede Blaise, Burkina Faso

« Beaucoup de courage à la famille éplorée »

« Très mauvaise nouvelle. Toutes nos condoléances et beaucoup de courage à la famille éplorée »

Esso-ROURAM ZAKARI, DTN de lutte du Togo

« Repos éternel aux âmes disparues ! »

« Je souhaite paix aux âmes de nos disparus. Je présente mes condoléances à la famille éplorée. Et spécialement à mon papa, mon doyen, monsieur Badji Abdou. Que Dieu lui apaise le cœur ! Il est un homme très sympa, gentil, un grand formateur. Je partage les douleurs avec lui. C’est Dieu Qui donne. C’est Lui Qui reprend. Repos éternel aux âmes disparues. »

Mamadou Mendy, DTR de Fatick

« Que Dieu les accueille au paradis ! »

« Je saisis l’opportunité du groupe lesarènes pour présenter mes condoléances à mon idole, mon frère, ma référence, mon maître Abdou, qui est doublement endeuillé. Que Dieu les accueille au paradis ! La mort est un fait inéluctable, donc résigné mon maître. C’est Monsieur Mendy, ancien élève d’Abdou Badji. »

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...