Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Les 4 saisons de rêve de Balla : Modou Lô, Tyson, Yékini et Tapha Tine domptés

Sa carrière aurait débuté en 2010 pour se terminer en 2013, Balla Gaye 2 aurait trouvé des raisons valables pour s’enorgueillir de son parcours de lutteur. La prouesse dans cette période de ce fils de Double Less est tellement invraisemblable qu’on se demande encore comment le leader de l’école de lutte Balla Gaye a pu trouver les ressources nécessaires pour réussir une si extraordinaire percée.

21 mars 2010 : Modou Lô battu après 14 victoires de rang

Tout a commencé le 21 mars 2010, lors de son combat contre Modou Lô. Ce dernier, qui venait d’aligner quatorze victoires en autant de combats, et qui était l’un des lutteurs les plus populaires de l’arène, était considéré comme un mur infranchissable pour Balla Gaye 2. Mais ce combat, qui a eu le don de mobiliser l’ensemble du peuple sénégalais, tourna à la faveur du Lion de Guédiawaye. Et, comme si cette performance inédite ne suffisait pas, Balla Gaye 2 va terminer cette saison 2009-2010 sur une bonne note, en battant Baboye, le  1er août 2010.

31 juillet 2011 : l’idole Tyson contrainte à une prière avant l’heure

Ensuite, vint son opposition avec celui qu’il a toujours considéré comme son idole. Mais Tyson n’y verra que du feu, parce que malmené et contraint à une prière avant l’heure, le 31 juillet 2011.

22 avril 2012 : Balla fait tomber le mythe Yékini

Dès lors, rien ni personne ne pouvait s’opposer à son duel contre le jusqu’alors invincible Yakhya Diop alias Yékini. Alors, Balla Gaye 2 a beau être un technicien hors pair et un combattant hors du commun, il était considéré par bon nombre d’acteurs comme une simple future victime de celui qui était resté sans défaite pendant quinze ans. Mais, le 22 avril 2012, la couronne de Roi des arènes, qui dormait chez l’enfant de Joal pendant huit ans, va changer de propriétaire. Le Lion de Guédiawaye, un vrai lion ce jour-là, met fin au règne de Yékini. Simplement incroyable !

2 juin 2013 : après un bon plat de résistance, un dessert nommé Tapha Tine

Avec la couronne sur la tête, Balla Gaye 2 ne fera qu’une bouchée de Tapha Tine, le 2 juin 2013. Totalement méconnaissable et incroyablement inexistant, Takh Ci Rip sera humilié par Balla Gaye 2. Qui termine ainsi quatre années tout simplement « impossibles ».

C’est cela le Lion de Guédiawaye. Chapeau bas champion !

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...