Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Les 5 défis de Siteu, face à Papa Sow en novembre 2022

Face à Papa Sow, dans ce remake de début de saison prochaine, le Phénomène de Lansar, Siteu, aura à cœur de relever à la fois cinq défis.

Effacer 4 ans sans victoire

Le 4 avril 2017, Siteu fêtait l’anniversaire de notre accession à la souveraineté internationale en dominant Zoss d’un KO aussi inattendu que spectaculaire. Mais, c’est pendant qu’on attendait une confirmation qu’il est tombé dans les mailles de Gouye Gui qui l’aspira avant de l’étaler au stade Léopold Sédar Senghor (29 avril 2018). Ensuite, malgré sa popularité légendaire, Siteu n’a plus remis le nguimb, excepté lors de son non combat contre le même Papa Sow, la saison dernière. Le Phénomène de Lansar n’a donc pas le choix. Il devra effacer quatre longues années de diète.

Réussir enfin son examen de passage

Si Siteu ne s’est pas encore frayé un chemin dans l’antichambre de la Cour des grands, c’est parce qu’il a toujours raté ses examens de passage. Chaque fois qu’il a eu un combat dont on disait qu’une victoire lui permettrait de changer de cap, il a perdu : face à Boy Sèye (23 juin 2013), face à Sa Thiès (30 juillet 2016) et face à Gouye Gui (29 avril 2018).

Ne pas faire moins que Ness

Siteu n’est pas le premier adversaire de Papa Sow à l’écurie Lansar. Avant lui, en effet, l’actuelle tête de file de Jambars Wrestling Academy avait déjà croisé Ness. Et celui-ci l’avait battu bien qu’à l’issue d’un duel âprement mené (3 juillet 2011). Alors, le jeune Siteu ne doit pas faire moins que la Baleine de Lansar.

Réussir le « jamais 2 sans 3 » aux Parcelles

Le coéquipier de Tidiane Faye a croisé et battu deux lutteurs issus des Parcelles Assainies : Pape Mor Lô (Sakku Xam Xam) le 4 avril 2014 et Zoss (Door Dooraat) le 4 avril 2017. Alors, l’enfant de Dionewar voudra bien épingler un 3e Parcellois et confirmer le « jamais 2 sans 3 ».

Redorer le blason Lansar dont les ténors ne brillent plus

Les ténors de Lansar ne brillent plus depuis maintenant un bon moment. C’est le moins qu’on puisse dire. Même si Tidiane a proprement battu Alioune Sèye Jr, il s’en est sorti avec une double disqualification contre Kéweul. Ness, Feugueleu, Nécko Rël ou Super Etoile alternent les défaites ou ne comptent plus les saisons blanches.

Même Quench, dont on attend pourtant beaucoup, a livré une très piètre performance devant Diène Kairé, le 15 juin 2019, avant de gagner Double Moteur par disqualification.

Dès lors, Siteu est celui qui peut ramener la lumière dans cette entité si chère à Max Mbargane.

Abou NDOUR

Palmarès Siteu

11 victoires

Mbaye 20 ans (Bargny) : 25 décembre 2009

Bébé Eumeu (Pikine Falaye Baldé) : 23 janvier 2010

Zoos 3 (Centre Jacques Chirac) : 7 novembre 2010

Nakha Nakha (Raam Daan) : 27 février 2011

Frazier (Force One) : 29 mai 2011

Rouge Bordeaux (Mansour Mbaye) : 30 juillet 2011

Narou Sogas (Xam Sa Cosaan) : 25 juin 2012

Malaw Séras (Falaye Baldé) : 16 février 2013

Pape Mor Lô (Sakku Xam Xam) : 4 avril 2014

Zarco (Grand Yoff Mbollo) : 12 juin 2015

Zoss (Door Dooraat) : 4 avril 2017

4 défaites

Mame Balla (Balla Gaye) : 15 mai 2010

Boy Sèye (Boy Sèye) : 23 juin 2013

Sa Thiès (Double Less) : 30 juillet 2016

Gouye Gui (Mor Fadam) : 29 avril 2018

1 sans-verdict

Papa Sow

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...