Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Les Lions de la lutte ne méritent-ils pas d’être reçus et récompensés par le Président ?

« Nous sommes dans une dynamique d’enfer avec le foot qui a tout gagné. Alors, si vous ne rentrez pas avec des médailles, ne revenez pas au Sénégal. Allez directement en Gambie », avait dit, dans un air très taquin, le Président de la République aux Lions de la lutte, en marge de l’audience avec le monde de la lutte.

Et c’est à croire que ce message du Président Macky Sall n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. En effet, nos Lions, ceux du Beach-Wrestling et de la lutte olympique, sont rentrés des Championnats d’Afrique de Tunisie avec une moisson inédite de 10 médailles, tous les dix athlètes en déplacement ayant eu chacun une médaille.

Alors, comme ce fut le cas avec les Lions du foot après la CAN Séniors, la CAN de Beach-Soccer, le CHAN, Les CAN U20 et U17, le Président a chaque fois reçu et récompensé nos dignes représentants. Alors, n’est-il pas temps que les Lions de la lutte, qui ont toujours gagné sans jamais avoir eu ce privilège, soient récompensés ? Pendant que la lutte occupe une bonne place dans la politique de développement du Président Sall, ce dernier peut-il faire moins que ce qu’il a fait pour d’autres athlètes tout aussi méritants ?

Le Président Sall aurait frappé un grand coup et montré que la lutte, notre sport national, n’a jamais été et ne sera jamais relégué au dernier plan. Aussi, ce geste motiverait davantage les autres lutteurs qui se diraient qu’avec l’équipe nationale, il est désormais possible d’avoir une certaine reconnaissance de la nation et de gagner quelque chose d’assez important avec le maillot national.

Président, la balle est dans votre camp. Et vous saurez certainement la saisir au rebond, la remettre au beau milieu de l’enceinte, réussir un mboot ou un caxabal qui mettrait tout le monde d’accord sur vos qualités de premier supporter de la lutte.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...