Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Les VIP de la lutte simple face au spectre des combats en lutte avec frappe

Nombreux sont les VIP de la lutte sans frappe qui n’ont pas encore mis le nguimb depuis le démarrage de la présente saison, le 1er octobre 2022, au stadium Iba Mar Diop. Et nombreux sont les acteurs de la lutte qui s’en sont offusqués et s’en offusquent encore. La dernière sortie dans ce sens est celle de la cantatrice Mbayang Loum qui demande aux lutteurs de mettre le pagne pour compétir « car le temps n’attend personne ». Et elle a certainement raison.

Seulement, il est tout aussi vrai que plusieurs lutteurs dits VIP de la lutte sans frappe préparent des combats en lutte avec frappe. Et, comme tous les VIP ne font pas comme Reug Reug qui compétissait en lutte simple jusqu’à un mois de ses combats en frappe, l’on peut trouver là une explication de l’absence continue de certains VIP. Qui pourraient choisir de d’abord remplir leur contrat en lutte avec frappe avant de descendre en lutte sans frappe. Une bonne ou mauvaise stratégie ? Aux lutteurs et à leurs staffs respectifs d’apprécier.

Serigne Ndiaye, Doudou Sané, Franc, Général… sous contrat

Le combat Zambala vs Boy Faye est retenu pour le 11 décembre 2022. Général Malika vs Boursine et Doudou Sané vs Boy Mbour sont organisés par le promoteur Baba Diaw, le 25 décembre 2022. Georges Sarr dit Poites descend dans l’arène avec frappe le 1er janvier 2023, lors du combat Balla Gaye 2 vs Boy Niang 2. Franc vs Forza et Serigne Ndiaye 2 vs Eumeu Jr sont programmés le même jour, 14 mai 2023, par Gaston Production. D’autres VIP comme Thiacka Faye ou Cheikh Tidiane Niang sont aussi sous contrat et devraient descendre dans l’arène avec frappe un moment ou un autre.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...