Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Luc Estienne, coach du B52 : « La défaite contre Tapha Tine m’est restée en travers de la gorge »

De la France où il se trouve, le coach de Bombardier, Luc Estienne, a accepté, pour Les Arènes, d’évoquer les deux prochains combats MMA de son poulain, sans oublier celui qui l’opposera à Tapha Tine, le 12 Février 2022.

Le 24 Septembre prochain, Bombardier va disputer un autre combat en MMA, juste quelque deux mois après le dernier. Comment avez-vous préparé ce combat-ci ?

Pour préparer ce combat, c’est plus de l’entretien, du physique. Qu’il soit en bonne forme le jour-J. Mais on va s’adapter à un gars plus lourd et plus costaud que lui.

Peut-on considérer les deux combats MMA que Bombardier va d’abord disputer comme une sorte de préparation contre Tapha Tine ?

Ça ne peut être que positif pour son combat contre Tapha Tine, puisque ça l’oblige à être sous pression. C’est déjà deux combats. Et chacun est important.

Tapha Tine et Bombardier se connaissent très bien pour s’être rencontrés une première fois il y a dix ans. Y aura-t-il un changement radical d’approche par rapport justement à ce premier combat ?

A chaque combat sa vérité. Il y a dix ans c’est trop loin. C’était la première fois où j’étais avec Bombardier, juste derrière les sacs, avec les officiels du CNG. Et on peut rappeler que, ce jour-là, Bombardier a mis KO Tapha Tine. Ça m’est toujours resté en travers de la gorge. Moi plus que Bombardier parce que la lumière était éteinte mais ce n’était pas le cas dans le stade. Et j’avais toujours dit qu’il faut qu’il (Bombardier) prenne une revanche. La réalité dans ce combat, pour moi, c’est que c’est lui qui a gagné. Je suis un mauvais perdant sur ce coup. Ensuite, ils ont tout fait pour que Tapha Tine gagne. Chaque fois que Bombardier avançait sur Tapha Tine, l’arbitre le stoppait pour lui demander d’aller chez Ardo. Ce n’était jamais justifié. Aussi, quand il a levé la main de Tapha Tine, c’était du gros n’importe quoi.

Même s’il a gagné son dernier combat contre Balla Gaye 2, nombreux sont ceux qui indexent l’état physique de Bombardier. Que leur répondez-vous ?

Si Bombardier n’était pas en forme, Balla Gaye était comment alors ? Il y a beaucoup de gens qui jugent mais qui ne savent pas de quoi ils parlent. La vérité d’aujourd’hui n’est pas forcément celle de demain. Maintenant, ceux qui parlent feraient mieux de rentrer dans l’arène pour voir ce que c’est.

Vous attendez-vous à un autre combat de boxe où le sang va gicler, comme ce fut le cas il y a dix ans ?

C’est cela la logique puisque, avec le MMA, Bombardier fait beaucoup de boxe. Mais je ne vais pas vous dire la stratégie qu’on va adopter. Avec Bombardier, tout est possible.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...