Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Lutte olympique : le Sénégal fait mieux qu’en 2019 et 2021

Avec un total de 5 médailles lors des derniers Jeux africains à El Jadida, au Maroc, le Sénégal a fait beaucoup mieux que lors des campagnes de 2019 et 2021.

Congo 2015 : 1 médaille d’or, 2 d’argent et 4 de bronze

En 2015, lors des Jeux africains au Congo, le Sénégal avait réussi à glaner sept médailles : une en or (Adama Diatta), deux en argent (Isabelle Sambou et Safiétou Diédhiou) et quatre en bronze (Anta Sambou, Gaël Diatta, Cheikh Tidiane Niang et Fodé Sarr).

Tunis 2019 : 1 médaille d’or et 1 médaille d’argent

Lors des Championnats d’Afrique, à Tunis, du 23 au 31 mars 2019, le Sénégal, qui était pourtant représenté par dix lutteurs (5 filles et 5 garçons), n’avait eu que deux médailles : une médaille d’or pour Adama Diatta et une médaille d’argent pour Anta Sambou. Et, même le titre de meilleur lutteur de ce tournoi-là, décerné à Adama Diatta, n’était que l’arbre qui cachait la forêt de désillusions de la délégation sénégalaise.

Maroc 2021 : 1 médaille d’argent et 1 de bronze

Lors des Jeux africains, qui se sont tenus au Maroc du 2 au 7 février 2021, les huit lutteurs présentés par le Sénégal n’avaient ramené que deux médailles : une en argent (Anta Sambou) et une autre en bronze (Jean Bernard Diatta). C’était encore pire qu’à Tunis.

Maroc 2022 : 1 médaille d’or, 1 d’argent et 3 de bronze

Aux récents Championnats d’Afrique au Maroc, du 17 au 22 mai 2022, le Sénégal, bien que n’ayant présenté que 7 athlètes, a quand même réussi à glaner 5 médailles : 1 médaille d’or (Anta Sambou), 1 médaille d’argent (Mamadou Diouf) et 3 médailles de bronze (Francine Diatta, Omar Faye et Didier Diatta).

C’est dire que le Sénégal a fait mieux que lors des deux précédentes campagnes, en 2019 et en 2021.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous pouvez également aimer

A la une

Après sa victoire par disqualification, Bombardier vient de battre Balla une deuxième fois, après recours. Le juge central du combat, Sitor Ndour, avait donné...

A la une

Les déceptions se suivent pour la sélection régionale de Diourbel. Après avoir perdu deux éléments de valeur que sont Gandia Fama et Radiakhé, voilà...

A la une

Coach français de Bombardier, Luc Estienne revient sur la préparation de son poulain et ses attentes dans ce combat contre Balla Gaye 2, le...

A la une

C’est à croire qu’aucun détail n’a été laissé au hasard dans la préparation de la sélection de Dakar. En plus d’avoir passé plus de...