Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Lutte simple : 2,3 millions entre Adrien Senghor et Sadioga, ce week-end

Des galas de lutte sans frappe, il y en aura ce week-end, à Dakar et dans les régions. À l’arène Adrien Senghor, c’est le patron de Diofior Production qui sera à l’affiche. Abdou Diouf dit Abdou Wakhal met sur la table une enveloppe d’un million de nos francs, avec un duo d’animateurs composé de Ndèye Fatou Adama Dialy et Doudou Kane, fils d’Ibou Sène de Fimela. La marraine est Mme Diouf née Louise Senghor, épouse du Maire de Latmingué et DG de l’horticulture, Dr Macoumba Diouf. Mais le clou de la journée sera certainement le combat d’exhibition entre Toko Ousmane et Mame Thierno dit yalo mbarongué. Le premier multiplie les vidéos pour mettre en garde son adversaire. Le deuxième a fini de faire un open-press dans son fief de Niakhar.

Du côté de Sadioga, dans le département de Foundiougne, Leyti Ndong organise un gala de 48 heures. Le patron de Ndong and Co démarre ce vendredi 9 décembre 2022, avec une mise de 300.000 frs pour les poids légers. Demain, samedi 10 décembre, les poids lourds seront à l’affiche pour se partager une somme d’un million de francs. L’animation sera assurée par Mbayang Loum et Babou Sène.

Abou NDOUR       

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

Fils de Double Less et jeune frère de Balla Gaye 2, Sa Thiès est auteur d’un parcours, en treize ans, qui est celui d’un...