Connect with us

Hi, what are you looking for?

A la une

Mamadou Sarr, nouveau Président CRG Fatick : « Mes défis pour développer la lutte sont… »

Récemment nommé Président du CRG de lutte de Fatick, en remplacement de feu Sambaré Dione, Mamadou Sarr, pour ce qui est sa première sortie dans la presse, revient sur la charge liée à la fonction et se fixe des ambitions.

Bonjour Président,  après l’arrêté du Gouverneur vous portant à la tête du CRG de Fatick, est-ce bien votre première sortie dans la presse ?

En effet. Après vous avoir remercié pour le travail remarquable, je confirme c’est bien ma toute première sortie en tant que Président du CRG de Fatick.

Comment avez-vous accueilli cette nomination ?

Quand l’Inspecteur régional m’a appelé pour me donner la nouvelle, j’étais effectivement très content. Que les gens qu’il a consultés lui aient parlé de moi me fait énormément plaisir. Et montre que c’est une attente placée en ma modeste personne. Aussi, je suis très rassuré par l’équipe constituée de gens que je connais bien pour avoir travaillé avec eux aux temps de Sambaré dont je prie encore pour le repos de l’âme. Feu Sambaré est le premier à avoir fait de moi son Trésorier général. C’est une équipe très dynamique, des Conseillers de valeur avec Ambroise Sarr à la tête. Aussi, avec le DTR Mendy ainsi que le coach Baffa et toute l’équipe technique, je suis vraiment rassuré. Je suis convaincu que nous allons nous donner la main et travailler pour la personne morale que je suis, pour le développement de la lutte dans la région, pour le Gouverneur de la région, l’Inspecteur régional et les Inspecteurs départementaux. C’est un travail de groupe.

Quels sont les défis que vous comptez relever pour davantage développer la lutte dans la région ?

Le premier défi, c’est le Drapeau du chef de l’Etat qui pointe à l’horizon. Nous allons bien le préparer. Fatick a perdu le titre depuis quelques années et nous allons travailler à le gagner de nouveau.

Au retour de St Louis, nous allons nous retrouver, avec les 3 départements, pour déceler les problèmes de la lutte au niveau de la région afin de leur trouver des solutions. Tous les acteurs et les Conseillers y seront conviés. Il y aura aussi des rapports détaillés afin que nul n’ignore de la gestion faite des différentes ressources. Les galas qui se terminent tardivement ou qui se prolongent jusqu’au lundi, nous en parlerons au niveau de Fimela.

Je compte collaborer aussi avec l’association Ndiom Niaal pour faire revenir la culture sérère.

Qu’est-ce que cela vous fait d’être le premier à occuper le poste dans la zone de Fimela ?

Naturellement, ça ne peut que me faire plaisir. Cela montre que la région, ce n’est pas seulement la Commune de Fatick. Et, encore une fois, je ferai tout pour mériter la confiance placée en moi.

Je ne peux terminer sans saluer le Président du CNG, Bira Sène. Nous sommes ses collaborateurs dans les régions et je compte travailler en parfaite synergie avec lui et l’ensemble du CNG.

Abou NDOUR

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également aimer

A la une

L’organisateur des combats MMA à Lyon, Eric Favre, vient d’expliquer l’absence des lutteurs comme Tapha Tine en France par le fait qu’on leur a...

A la une

Boy Niang est arrivé à l’Arène nationale avec un retard de 23 minutes, soit une sanction de 230.000. Le Pikinois a aussi eu un...

A la une

Officieusement leader de la grande écurie Lansar, Siteu a réussi à faire oublier de grands noms tels Feugueleu, Ness, Tidiane Faye. Et le poulain...

A la une

C’est à un très bon duel qu’on devrait assister dimanche 26 juin 2022, à l’Arène nationale, entre Coly Faye 2 (Thiaroye-sur-mer) et Ada Fass...